Les vœux du président

Dossier : ÉditorialMagazine N°551 Janvier 2000
Par François AILLERET (56)

Il n’y a pas d’année prédestinée pour être globalement heureuse ou décevante, même si sa numérotation est particulière. Au risque du bogue près…

Je vous présente donc des vœux aussi chaleureux et amicaux qu’il y a un an, ainsi qu’à tous ceux qui vous sont chers, en souhaitant que l’an 2000 vous apporte, en qualité et en intensité, tout ce que vous en attendez. Je forme aussi le vœu que cette nouvelle année voie notre communauté polytechnicienne encore plus amicale, solidaire et dynamique, forte de son unité et aussi de ses différences.

Comme toujours le regard sur l’année écoulée est contrasté. Dans le monde, des conflits s’apaisent mais d’autres surgissent avec leur cortège de souffrances et de détresses ; et l’écart se creuse entre pays riches et pays pauvres. La France voit sa croissance économique confortée et, à cet égard, l’horizon apparaît dégagé ; le chômage baisse, mais d’une façon qui restera très différenciée selon les groupes sociaux, les métiers ou les lieux. Le nombre de nos camarades en rupture forcée de carrière reste élevé et le renforcement décidé de l’action de l’A.X., par le Bureau des Carrières et la Caisse de Secours notamment, sera le bienvenu.

Notre École a franchi une étape importante de sa transformation, face aux défis qui l’attendent ; je la juge très positive car elle répond aux exigences essentielles formulées par l’A.X., mais vous l’évaluerez vous-mêmes à la lecture de l’article, à paraître dans le prochain numéro, de Pierre FAURRE (60) et du général NOVACQ (67), respectivement président et directeur général de l’École polytechnique.

Dans la vie de l’A.X., on doit relever la confirmation de points faibles, auxquels nous devons réagir, comme l’insuffisance de notre communication interne et externe ou la moindre fidélité des cotisants ; à côté de cela, fort heureusement, il y a eu beaucoup d’actions et d’événements positifs grâce aux efforts et au talent de nombreux camarades que je remercie très sincèrement.

Le Conseil de l’A.X. se joint à moi pour vous souhaiter une excellente année 2000 en vous assurant de nos pensées amicales et de notre dévouement.

Poster un commentaire