L'équipe du bôbar au bord de la piscine

Les trente-cinq ans du Bôbar

Dossier : ExpressionsMagazine N°669

Créé peu après l’arrivée de la promo 75 sur le plâtal, en 1976, par deux X 75, le BôBar fête cette année ses trente-cinq ans par une réception organisée en présence des anciens.

Les responsables du BôBar

Chacun occupe un poste désigné par une lettre brodée au dos de son polo :

B : relations entreprises, avec notamment notre fournisseur les Entrepôts Darbonne ou encore Kronenbourg qui nous propose régulièrement des bières un peu originales.

Fort BôBar
Les participants à la soirée Fort BôBar se regroupent par équipe de quatre pour affronter, au cours de diverses épreuves, le BcKBL (regroupement du BôBar, de la cave Kès et du binet Loisir). Nous avons réuni en 2011 plus de vingt-cinq équipes, record depuis la création en 2007.

Ô : infrastructures et équipement, il rénove le local et investit dans le mobilier. Il est aussi chargé de l’entretien de la BôBmobile, voiture du bar équipée d’une tireuse mobile.

Ô à l’envers : gérant de la khâve où sont entreposés les fûts de bières et les denrées alimentaires. Il développe cette année un système révolutionnaire de gestion des stocks à l’aide d’un lecteur de codes-barres.

B : trésorier, sa principale occupation est d’essayer de contrôler le R (responsable soirées) qui essaie de dépenser toujours plus d’argent pour des soirées extraordinaires.

A : approvisionnement en café et cigarettes. Elle s’occupe depuis cette année de la décoration, pour un BôBar encore plus beau.

R : responsable de l’agenda et des relations avec les binets pour l’organisation de soirées à l’École.

Tous les midis : le kawa

Les élèves peuvent y refaire le plein de caféine le midi, après leur repas, en y rencontrant d’autres élèves et personnels de l’École. Des sections sportives ou d’autres binets qui préparent un événement peuvent être amenés à servir le café pour effectuer leur communication.

Des soirées diversifiées

Le BôBar est ouvert tous les soirs à tous les élèves du campus et leur permet de se retrouver. Il accueille également des soirées à thème organisées par la Kès ou d’autres binets. Le but est alors de faire découvrir une culture, un pays ou de proposer une activité intéressante pour oublier la monotonie du campus. Citons par exemple le Nouvel An chinois, les soirées karaoké, des animations du binet Œnologie ou encore quelques soirées romaines.


L'équipe du Bôbar au bord de la piscine

Une présence continue

Le BôBar participe aux principaux événements qui concernent la promotion : le week-end d’intégration, la nuit du Styx et le Point Gamma. Lors de la formation initiale, le BôBar ouvre une annexe sur le camp militaire de La Courtine pour permettre aux élèves de décompresser entre deux séances de renforcement musculaire.

Il ouvre et fournit son aide logistique (tireuses mobiles, commandes de fûts) à la demande de binets ou d’anciens, comme récemment pour le Ballon ovale de l’X ou les trente ans de la promotion 81.

La nuit aussi

Une des difficultés principales du BôBar est d’obtenir l’autorisation d’organiser des événements nocturnes. Grâce au commandant de promotion, particulièrement ouvert au dialogue, nous avons réussi à trouver des solutions pour mener à bien toutes les activités sans gêner le déroulement des cours ou du sport.

Poster un commentaire