Les produits dérivés de crédit

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°562Par : Didier MARTEAU et David DEHACHE (92)Rédacteur : JR

En permettant la déconnexion entre la gestion du risque de marché et la gestion du risque de crédit, les produits dérivés de crédit introduisent, dans la gestion des risques, une révolution comparable à celle entraînée par l’apparition des produits dérivés de marché (futures, swaps, options…) au milieu des années 70 aux États-Unis.

Les modèles d’évaluation des credit derivatives intègrent de nouvelles variables, tels la courbe par terme des probabilités de défaut et le taux de recouvrement, dont l’estimation pose des problèmes complexes.

Nouvelle matière première financière négociable, le “ défaut ” fait aujourd’hui l’objet de nombreux travaux de modélisation au sein de la communauté financière et académique.

Le risque de crédit ne s’applique pas aux seuls crédits et créances obligataires, mais s’étend à l’ensemble des positions de marché.

L’enjeu de sa mesure est non seulement le calcul des fonds propres alloués à sa couverture, mais aussi la rationalisation de la tarification du crédit sur l’ensemble des positions risquées, et l’amélioration des systèmes de mesure et suivi du risque de crédit.

Poster un commentaire