Les Peuples de la Mer et leur histoire

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°596 Juin/Juillet 2004Par : Jean FAUCOUNAU (47)Rédacteur : Jacques MINÉRY (62), membre du Groupe X-Histoire et Archéologie
  • Vers 1628 av. J.-C. : une violente éruption du volcan Théra (île de Santorin) propage des cendres très largement sur la Méditerranée ; des carottages effectués au Groenland en attestent.
    • Vers 1628 av. J.-C. : une violente éruption du volcan Théra (île de Santorin) propage des cendres très largement sur la Méditerranée ; des carottages effectués au Groenland en attestent.
    • En 1205 av. J.-C. : de violents tremblements de terre en Méditerranée provoquent en particulier l’effondrement de couches terrestres à Santorin, ce qui entraîne un “ tsunami ”, vagues très hautes, plus importantes que celles qui, en 1883, ont ravagé les côtes de Java et Sumatra après l’éruption du volcan Krakatoa.

    Ces vagues détruisent des villages côtiers, salent les terres qui deviennent incultes, soulèvent les couches de cendres; hommes et animaux périssent, ce qui entraîne des épidémies. Ces événements provoquent de graves déséquilibres sociaux et économiques qui donnent lieu à d’importantes migrations de populations, à la recherche de nouvelles terres fertiles.

    Migrent en particulier les Peuples de la Mer : Akhawasha (Achéens), Toursha (Étrusques), Loukka (Lyciens), Shardana (Sardes), Shakalasha (Siciliens), Péleshéta (Philistins)… ; ces peuples s’étaient installés sur les rivages de la Méditerranée pour pratiquer le commerce ou pour s’enrôler (ou être enrôlés de force) auprès des grandes puissances d’alors : Égyptiens, Hittites.

    Jean Faucounau poursuit son travail très documenté sur cette période, recoupant, à son habitude, de nombreuses sources archéologiques, historiques, géologiques, linguistiques ; il apporte son éclairage très personnel sur les courants migratoires et les cultures autour de la Méditerranée avant la fin de l’âge de bronze. Il poursuit ses publications dont certaines ont déjà été relatées dans La Jaune et la Rouge : Le déchiffrement du disque de Phaistos, L’Harmattan 1999 (n° 546 juin-juillet 1999), Les Proto-Ioniens, histoire d’un peuple oublié, L’Harmattan 2002 (n° 579 novembre 2002).

    À lire par tous ceux qui s’intéressent au berceau de notre civilisation.

Poster un commentaire