Site TDF de Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne).

Les opérateurs d’infrastructures au service de la couverture numérique

Dossier : Vie des entreprisesMagazine N°753 Mars 2020
Par Olivier HUART (83)

Opérateur d’infrastructures neutre et ouvert, TDF accompagne, depuis plus de quatre décennies, les acteurs du numérique dans leurs enjeux stratégiques de connectivité, en métropole comme en Outre-mer. Décryptage de Olivier Huart (83), Président-Directeur Général du groupe.

 

TDF se positionne comme un spécialiste de la diffusion et le partenaire de tous les acteurs du numérique. Dites-nous en plus sur votre positionnement.

TDF est un opérateur d’infrastructures et acteur majeur de la couverture numérique du territoire français, que ce soit pour la diffusion de la radio et de la Télévision Numérique Terrestre (TNT), la couverture Très Haut Débit mobile ou le déploiement de la fibre.

Fort de son expertise dans le déploiement d’infrastructures, TDF dispose d’un parc de plus de 18 000 sites (tours, pylônes, toits-terrasses…) en France métropolitaine et outre-mer et détient sa propre usine de construction de pylônes en France.

Au-delà de son parc de pylônes existants, TDF se distingue par sa capacité à construire de nouveaux sites, avec un programme de construction de centaines de pylônes, pour répondre aux besoins du New Deal mobile. Pour rappel, en janvier 2018, le Gouvernement et l’Arcep ont conclu un accord majeur visant à améliorer profondément la couverture mobile, principalement le long des axes de transport et en zone rurale. Ce modèle économique est viable à la fois pour les opérateurs et pour TDF qui s’appuie sur une capacité d’investissement financière et des moyens opérationnels au service de cet enjeu.

Concrètement, quel est votre périmètre et quelle est votre offre ?

Dans le mobile comme dans la fibre, le projet stratégique de TDF consiste à investir pour étendre son parc d’infrastructures et le mettre à la disposition des opérateurs de télécommunication.

La couverture mobile est une activité majeure pour TDF. Nous investissons pour rendre accessibles au plus grand nombre, les meilleures infrastructures et technologies disponibles. TDF accompagne les opérateurs télécoms, les grands acteurs publics et privés ainsi que les collectivités territoriales dans leurs projets de déploiement de réseaux mobiles. Nos équipes proposent un travail de bout en bout allant de l’identification d’un besoin de couverture à l’hébergement des équipements mobiles.

Depuis trois ans, TDF s’est lancé dans une nouvelle activité : le déploiement de la fibre optique. Cinq départements nous ont choisis pour déployer le Très Haut Débit fixe sur leur territoire. Nous le faisons activement. Nous menons le déploiement, l’exploitation et la commercialisation du réseau en fibre optique, dans les zones peu denses du Val d’Oise, des Yvelines, d’Indre-et-Loire, de Loir-et-Cher et de Maine-et-Loire. 750 000 prises FttH  sont ainsi en cours de déploiement par TDF, en partenariat avec les collectivités, et commercialisées par les fournisseurs d’accès à internet.

Enfin, TDF poursuit son activité première et historique : la diffusion audiovisuelle. Expert de la diffusion audiovisuelle depuis plus de quarante ans, TDF diffuse pour le compte de ses clients (chaînes de télévision et radios) la TNT et la radio FM sur l’ensemble du territoire français. Dans le cadre du déploiement du DAB+, TDF participe également au développement de la radio numérique. La plateforme TNT, pilier du paysage audiovisuel français, est un acquis pour les foyers français. Seul mode de diffusion universel, gratuit, anonyme et simple, la télévision numérique terrestre (TNT) est le premier mode de réception de la télévision en France avec 68 % des foyers qui l’utilisent*.

Sur votre marché, quels sont vos principaux enjeux et les sujets qui vous mobilisent ? Comment y faites-vous face ?

Pour 2020, nous avons de grandes ambitions. La croissance se confirme et nous permet d’être confiant sur notre positionnement d’opérateur d’infrastructures numériques.

Le besoin d’infrastructures numériques est toujours plus fort et présent dans tous les territoires. Nous investissons massivement pour y répondre. Nous consacrons plus de 40 % de notre chiffre d’affaires aux investissements dans toutes nos activités. Les infrastructures sont la dorsale essentielle au développement de services numériques.

Pour la TNT, les perspectives de modernisation se précisent dans la réforme audiovisuelle qui sera adoptée en 2020. Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) élabore sa feuille de route pour 2024 en vue de proposer de l’Ultra Haute Définition pour les Jeux Olympiques de Paris. Depuis des mois, nos experts et ingénieurs travaillent d’arrache-pied pour proposer les meilleures solutions techniques à nos clients et aux pouvoirs publics dans l’intérêt du téléspectateur. Nous travaillons aussi aux nouveaux besoins de connectivité dans les villes.

2020 marque aussi l’arrivée de la 5G. Un grand chantier s’ouvre pour les opérateurs d’infrastructures. Le déploiement de la 5G nécessitera davantage de sites, avec des antennes plus complexes. TDF prépare actuellement ses infrastructures pour accueillir cette nouvelle technologie et répondre aux besoins de ses clients opérateurs. Nous travaillons également à l’émergence des territoires intelligents avec nos solutions variées : infrastructures de réseaux de l’internet des objets, datacenters de proximité, wifi territorial et villes connectées.

Au niveau des territoires et des collectivités locales, comment résumeriez-vous votre valeur ajoutée ?

Nous travaillons en partenariat avec les collectivités territoriales pour répondre à notre défi commun : offrir à tous les territoires une couverture numérique de qualité. Cette ambition nous engage tous, élus, opérateurs et partenaires économiques. TDF contribue à l’amélioration de la couverture numérique du territoire et ainsi à réduire la fracture numérique. Le désenclavement des territoires est une condition sine qua non de leur attractivité économique. Au-delà de la technique, TDF a une certaine proximité avec les territoires de par son ancrage depuis des décennies.

En guise d’exemple, TDF veut et peut contribuer au succès du New Deal mobile, qui vise à résorber les zones blanches. Au service de tous – opérateurs, collectivités locales et pouvoirs publics -, nous proposons une offre industrielle, immédiatement opérationnelle et compétitive.

Par ailleurs, conformément à l’exigence élevée de la politique sociale du Groupe, nous menons des actions en faveur de l’insertion et de la formation professionnelle des métiers de la fibre, avec les collectivités et nos partenaires pour l’emploi local. Trois centres sont désormais ouverts en Anjou et deux plateaux mobiles circulent en Val de Loire. Dans nos territoires franciliens, Val d’Oise et Yvelines, nous sommes impliqués dans des filières d’apprentissage dédiées aux métiers de la fibre optique.

Quelle sont votre vision et votre appréhension du marché ainsi que les tendances que vous observez ou qui se dessinent ?

Les citoyens sont devenus très exigeants en termes de disponibilité des infrastructures numériques, fixes et mobiles, devenues indispensables.

Elles renforcent l’attractivité et la compétitivité des territoires. La catégorie d’opérateur d’infrastructures, désormais reconnue par la réglementation européenne, est un pilier dans la construction des réseaux numériques, fixes et mobiles. Cette nouvelle catégorie d’opérateurs qui se développe en France et en Europe, et dont TDF est un leader, a de nombreux atouts à la fois pour le marché et pour réduire la fracture numérique sur le territoire.

Le principe de marché est la mutualisation des infrastructures, la neutralité et l’ouverture ainsi que de fortes synergies entre le Très Haut Débit fixe et mobile. Les opérateurs d’infrastructures ont de fortes capacités d’investissement avec une vision sur le long terme.

Quelques mots sur votre actualité ?

Au-delà de ses pylônes existants, TDF va franchir dans les prochaines semaines, le cap des 1 000 nouveaux pylônes construits et levés partout en France. Chacun d’entre eux est le fruit d’une collaboration rapprochée et intime avec les collectivités mais surtout avec nos clients opérateurs. Notre ambition dans le domaine de la couverture mobile reste entière.

Il s’agit d’une activité majeure pour TDF et nous continuerons d’investir pour rendre accessibles au plus grand nombre, les meilleures infrastructures et technologies disponibles.

L’activité ”fibre optique” prend son envol. Actuellement 250 000 prises sont construites ou en cours de construction. Ce qui signifie qu’un tiers du déploiement sur l’ensemble de nos territoires est en passe d’être achevé. La commercialisation est lancée partout. Dans certaines villes, le taux d’abonnement atteint plus de 30 % quelques semaines après le lancement. Cela répond une forte attente de la population qui est très mal servie par un accès Internet ADSL de faible débit.

TDF prépare également activement les connectivités de demain à savoir la 5G, les smart cities, l’internet des objets… Avec la multiplication des capteurs et des antennes, le rôle d’un opérateur d’infrastructures qui centralise et gère les différentes technologies est déterminant. L’évolution des territoires en territoires connectés nécessite un accompagnement. C’est notre rôle de proposer des solutions de complémentarité, de stockage des données dans des datacenters de proximité et d’avoir une vision globale sur ces infrastructures.

 


*source IFOP mai 2018.

Poster un commentaire