Pub BNP Paribas

Les ingénieurs et l’industrie financière : un profil hautement recherché

Dossier : Dossier FFEMagazine N°716 Juin/Juillet 2016
Par Jacques VIGNER (85)

Quelles sont les dernières évolutions et tendances connues par les marchés financiers ?

Après la croissance du début des années 2000 suivie de la crise de 2008, l’industrie bancaire et financière a atteint une certaine maturité. Nous assistons à une consolidation et une normalisation du paysage, certaines banques, en particulier en Europe, se retirant des activités de marchés, alors que d’autres se recentrent sur leurs atouts stratégiques.

Aujourd’hui, l’industrie européenne des marchés financiers est relativement concentrée autour de quelques acteurs, comme BNP Paribas. Néanmoins, en particulier du fait de l’inflation réglementaire qui a suivi la crise, l’avenir reste incertain alors que l’Europe doit se saisir de l’avenir de sa finance, afin de garantir que des banques comme la nôtre, qui réussissent aujourd’hui, soient encore là demain pour financer l’économie notamment via les marchés.

Les ingénieurs et scientifiques jouent un rôle important dans ce domaine d’activité.
Quels sont les profils recherchés et que peuvent-ils apporter ?

Sur les segments les plus techniques des métiers de marchés, les ingénieurs disposent d’un profil très intéressant et ceux issus des écoles d’ingénieurs françaises sont particulièrement bien préparés, grâce à leurs compétences en mathématiques et à leur esprit de synthèse.

En effet, l’ingénieur issu d’une grande école française qui détient, en plus, une spécialisation en mathématique financière ou en ingénierie financière est un profil extrêmement compétitif à l’échelle internationale. Ces ingénieurs peuvent prétendre aux métiers de modélisation et de recherche quantitative, de trading, mais aussi de structuration.

Au sein de BNP Paribas, nous offrons aux jeunes ingénieurs des opportunités de stages et d’embauches en France et à l’étranger. Nous avons aussi un « graduate » programme et des contrats VIE.

Nous pouvons leur proposer une carrière à l’international à Londres, en Asie ou aux États- Unis, où sont localisés 85 % de nos effectifs de front-office.

La problématique de l’éthique est centrale dans votre secteur. Quelle en est votre approche et comment impacte-t-elle vos responsabilités ?

Au sein de BNP Paribas, nous avons à cœur de promouvoir une finance responsable au service de la société. Dans le cadre de notre approche RSE (responsabilité sociale de l’entreprise), nous définissons le cadre de nos activités dans l’esprit d’une finance utile à la société et à l’économie.

Nous contribuons également à la promotion du développement durable à travers l’émission de produits comme les Green Bonds. Nous avons mis en place un comité d’éthique et de bonne conduite pour contrôler la qualité et l’éthique de nos activités, de nos produits et de nos clients dans le cadre d’un processus d’optimisation continue.

L’éthique passe aussi par la mixité culturelle : BNP Paribas, bien plus qu’une banque française est une banque européenne, voire internationale.

Nous accordons une attention particulière à la parité et la promotion des femmes à des postes de haut management. Nous sommes en effet très attachés à la diversité des points de vue et des visions qui permettent d’équilibrer nos perspectives de développement et de business.

Et pour conclure ?

L’ACTIVITÉ GLOBAL MARKETS BNP PARIBAS EN CHIFFRES (2015)

Produit net bancaire : 6,1 milliards d’euros ;
Effectif : 3 500 collaborateurs front office dans le monde, dont la moitié en Europe.

Les métiers de marchés offrent une grande excitation intellectuelle et des perspectives de carrières passionnantes pour les ingénieur(e)s. Nous nous concentrons aujourd’hui sur des activités socialement responsables.

Je crois fondamentalement que la finance est un outil qui sert la société et nos clients. C’est à nous banquiers de veiller au quotidien à exercer nos activités de manière éthique, intelligente et responsable.

Ce sont les valeurs que nous attendons de l’ensemble de nos collaborateurs et des jeunes diplômés qui nous rejoignent.

Poster un commentaire