Les Annales de l’École de Paris, Volume II

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°521

L’air du temps est à la gestion. Ce n’est pas pour susciter l’enthousiasme, si l’on entend par là que c’est désormais le temps des fourmis après que les cigales ont trop chanté. C’est ce que peut donner à penser la lecture des médias, où apparaissent de façon lancinante les termes de “dégraissage”, “recentrage”, “rigueur” ou “austérité”, motivés par les “impératifs de la gestion”.

Des praticiens et des chercheurs ne se résignent pourtant pas à cette absence de projets et de rêves. Ils se réunissent régulièrement à l’École de Paris du management pour examiner les processus concrets de gouvernement des affaires privées et publiques et débattre de la manière de les améliorer.

Par la qualité de ses intervenants, la liberté des échanges, la rigueur des procédures et la forme attractive de ses écrits, l’École de Paris du management fait ainsi connaître des aspects méconnus de la vie des affaires, découvrir des expériences ouvrant de nouvelles perspectives et dégage progressivement des idées adaptées au monde nouveau dans lequel nous sommes entrés.

Poster un commentaire