L’Ensemble vocal de l’École polytechnique

L’ensemble vocal de l’École polytechnique, un chœur pour l’X

Dossier : Vie du PlateauMagazine N°725 Mai 2017Par : Julien CHHOR (15)

Le jeudi 1er juin l’Ensemble vocal interprétera en l’église Saint-Etienne-du- Mont à 20 h 30 une des ses œuvres emblématiques : la Petite messe solennelle de Rossini. Une pièce pleine de fraîcheur dont Rossini se demandait s’il devait la qualifier de « musique sacrée » ou de « sacrée musique ».

Dans sa longue tradition d’humanisme et de transmissions des valeurs, l’École polytechnique a toujours cru en l’importance de conjuguer l’excellence scientifique qui est la sienne avec une solide formation humaine et artistique.


L’Ensemble vocal de l’École polytechnique présente chaque année, sous la direction de maître Patrice Holiner, des programmes très ambitieux du répertoire vocal.
© ÉCOLE POLYTECHNIQUE – J. BARANDE

C’est pourquoi la musique tient au sein de l’École une place de prime importance, que l’X s’est toujours attachée à encourager en ouvrant son enseignement au plus grand nombre.

L’Ensemble vocal de l’École polytechnique se distingue dans ce cadre comme l’un des piliers de la vie musicale polytechnicienne.

Comptant parmi les binets les plus importants en termes d’effectif, il présente chaque année, sous la direction de maître Patrice Holiner, des programmes très ambitieux du répertoire vocal.

Chaque trimestre, l’Ensemble vocal donne une à deux représentations, principalement sur la scène parisienne, où il interprète le plus souvent des œuvres du répertoire religieux. Il participe ainsi grandement au rayonnement de l’École – notamment auprès des autorités civiles et militaires invitées à l’occasion de ces concerts.

L’Ensemble vocal s’est ainsi illustré en mars dernier lors de deux représentations très remarquées du Requiem de Verdi : avec un total de près de 650 spectateurs, ces deux concerts ont rencontré un franc succès auprès du public.

“ La musique tient au sein de l’École une place de prime importance ”

L’œuvre grandiose prévue pour double chœur avait conduit au recrutement d’un chœur éphémère, qu’ont rejoint de nombreux anciens élèves de l’École et anciens membres du binet Chorale.

L’Ensemble vocal revient prochainement sur la scène parisienne, le jeudi 1er juin en l’église Saint-Etienne-du- Mont à 20 h 30, pour interpréter la Petite messe solennelle de Rossini : une des œuvres emblématiques de l’Ensemble vocal de l’École polytechnique, puisqu’elle fut la première que le chœur interpréta suite à sa création en 2004, lors d’un concert resté dans les mémoires des choristes comme des spectateurs.

Toutes les informations concernant les activités et le programme de l’ Ensemble vocal sont disponibles sur son site.

PETITE MESSE SOLENNELLE DE ROSSINI

Cette pièce pleine de fraîcheur – Rossini se plaisait à se demander s’il devait la qualifier de « musique sacrée » ou de « sacrée musique » – fut reconnue comme l’un des chefs-d’œuvre incontestés du maître lors de sa création en 1864.
Elle a été placée depuis aux côtés de son autre oeuvre maîtresse du répertoire sacré : le Stabat Mater, riche de toute la profondeur musicale du Rossini de la maturité.

 

Poster un commentaire