Ecole polytechnique diplôme

L’École polytechnique face à l’épidémie de faux diplômes

Dossier : Vie de l'associationMagazine N°768 Octobre 2021
Par Jérôme de DINECHIN (84)

Comment être sûr qu’un candidat qui l’indique sur son CV est bien passé par l’X ? Comment soi-même en apporter la preuve à un correspondant ? L’École polytechnique, sous la houlette de son DSI Philippe Wlodyka, a mis en place un service efficace et facilement accessible pour faire face au phénomène des faux diplômes.

 

De nombreuses écoles ou fédérations se penchent sur la question de la vérification des diplômes. Dans un monde où de nouvelles tromperies de plus en plus sophistiquées sont révélées chaque jour, c’est une question particulièrement importante pour tous les employeurs et pour simplement bâtir la confiance entre les personnes.

Un onglet dédié sur le site internet de l’École

L’X n’a pas été en reste puisque l’École propose ce service depuis 2016. Certes, de manière un peu discrète, mais accessible à tous. Il suffit, sur le site institutionnel, de choisir « Relation entreprise/Recruter nos talents/Vérification des diplômes » (https://www.polytechnique.edu/xdb/index.php).

La page vous propose d’indiquer un prénom et un nom, ainsi qu’un captcha. Le moteur de recherche vous répond sur le type et l’année de diplôme lorsqu’il trouve un ou plusieurs diplômés, ou rien dans le cas contraire. Il supporte un écart de 2 caractères et les accents et majuscules sont facultatifs.

Quels diplômes de Polytechnique ?

Pour le moment, la vérification porte sur :

  • les polytechniciens (cycle ingénieur) depuis la promotion X1960,
  • les docteurs diplômés de l’École polytechnique de 1985 à 2015 inclus,
  • les docteurs de l’Université Paris-Saclay inscrits à l’École polytechnique ayant préparé leur thèse dans un des laboratoires du Centre de recherche de l’École polytechnique et qui ont soutenu leur thèse à partir de 2016,
  • les docteurs de l’Institut Polytechnique de Paris inscrits à l’École polytechnique ayant préparé leur thèse dans un des laboratoires du Centre de recherche de l’École polytechnique et qui ont soutenu leur thèse à partir de 2019,
  • les diplômés de Master of Science and Technology à partir de 2018,
  • les diplômés de l’Executive Master à partir de la promotion 2017,
  • les diplômés du Bachelor of Science depuis 2020.

Il faut noter que dans le cas d’un cursus à l’École polytechnique sous la responsabilité d’un autre établissement, le moteur ne donnera pas de réponse. Il faudra chercher dans l’autre établissement.

Comme le rappelle la page de présentation, le site ne donne que l’information qu’un diplôme correspondant au nom / prénom / année / type existe bien. Il reste à confirmer que la personne est bien celle qu’elle prétend être…

Un coffre-fort numérique

Pour aller plus loin, ce service a été complété depuis 2016 par un coffre-fort numérique personnel dans lequel sont déposés les diplômes numériques. La solution monte en puissance et concerne les promotions diplômées à partir de juin 2016 (donc à partir de X2011, pour le cycle ingénieur). Un ancien élève peut dès lors présenter une copie signée numériquement de son diplôme. Le coffre-fort numérique reçoit également les bulletins de soldes des élèves français du cycle ingénieur polytechnicien.

Dépôt de diplômes de polytechnique dans les coffres-forts numériques des élèves de l'X
Plus de 100 000 dépôts dans les coffres-forts numériques des élèves de l’X

D’autres développements sont à l’étude dans le cadre d’IP Paris. Ainsi, l’executive education de l’Ecole polytechnique utilise la plate-forme Smart certificate, depuis 2018 (https://www.cvtrust.com/) ; cette solution se déploie à IP Paris qui l’utilisa par exemple pour déposer les diplômes des masters IP Paris en 2020. Si un changement de technologie venait à être effectué, ce serait sans régression par rapport aux solutions actuelles.

Dernier maillon de cette chaine de confiance, la collaboration entre l’Ecole polytechnique, l’AX et l’association polytechnique.org a été renforcée depuis quelques années, afin que chaque nouvel étudiant soit référencé le plus tôt possible et le reste tout au long de son parcours jusqu’à devenir lui-même alumni. Ce travail invisible est indispensable pour que l’AX puisse proposer un annuaire de référence de notre communauté. Il est d’autant plus nécessaire maintenant que l’offre de formation de l’Ecole s’est élargie et que les scolarités ne sont plus aussi linéaires.

Concours et carrières

Notre société est à la fois égalitariste et fascinée par les titres, notamment ceux de notre école. Mais l’essentiel est ce que l’on fait au-delà des années d’études, et les carrières montrent bien qu’il faut mettre en œuvre d’autres capacités que la réussite aux concours pour réussir son itinéraire professionnel. Dans ce domaine, n’hésitez pas à prendre rendez-vous ou à participer aux activités de AX Carrières.

4 Commentaires

Ajouter un commentaire

Henri de Maublancrépondre
12 octobre 2021 à 11 h 38 min

Cela ne marche pas très bien car je ne fais pas partie des diplômés….

Megarbanerépondre
13 octobre 2021 à 13 h 14 min

Moi non plus …j’ai testé avec nom d’épouse et nom de jeune fille

Andriamanerasoarépondre
13 octobre 2021 à 13 h 18 min

Quand je mets dans la barre de recherche mes deux prénoms Idéal et Nirina, on ne me trouve pas. Si je mets uniquement mon 1er prénom, j’apparais sur la liste

zohra.latiri.1978répondre
13 octobre 2021 à 13 h 33 min

Bien vu! Premier prénom ( qui n’est pas mon prénom usuel) et nom de jeune fille ça marche!
Finalement avec 2 prénoms et 2 noms, donc 4 combinaisons, l’annuaire s’y retrouve mais pas encore ce moteur de recherche.

Répondre