Assystem

Le nucléaire pour un monde meilleur

Dossier : Vie des entreprisesMagazine N°754 Avril 2020
Par Benoît BLASSEL (2004)

Énergie propre et pérenne, le nucléaire se place au cœur de la transition énergétique. Lors de cet entretien, Benoît Blassel (2004), Directeur des Opérations en Île-de-France au sein d’Assystem, nous fait découvrir les challenges et les enjeux du monde du nucléaire et son rôle dans le cadre du mix-énergétique.

 

C’est à l’aune de la transition énergétique que les défis relatifs à la décarbonisation de l’électricité ont vu jour. Quelle vision portez-vous sur ce sujet ?

La croissance économique, urbaine et démographique, au niveau mondial, implique une hausse importante de la demande en énergie. Elle ne se fait pas au même rythme partout dans le monde, certes, mais cette évolution dépend en premier lieu des mutations technologiques et sociétales.

De nouveaux facteurs tels que les véhicules électriques, les smart city, la robotisation de l’économie, le full digital… viendront apporter une transformation profonde dans la consommation en électricité, et ce, dans un contexte global d’économie d’énergie nécessaire. À l’heure actuelle, plus de trois quarts de l’électricité mondiale sont produits à partir de la combustion des énergies fossiles. Ainsi, la production d’électricité représente aujourd’hui plus de 40 % des émissions mondiales de CO2. Compte tenu de l’urgence climatique, les acteurs doivent se doter des moyens nécessaires pour produire une électricité propre et décarbonée. Les moyens de produire sont pour autant connus et commencent à être de plus en plus déployés à l’échelle mondiale. Il s’agit notamment du nucléaire, de l’éolien et du photovoltaïque.

Quels sont les efforts menés par les différents acteurs pour répondre à ce double défi d’électricité décarbonée et d’économie d’énergie ?

Les acteurs se lancent dans des projets de reconfiguration de leur mix de production d’électricité autour des énergies décarbonées et stables telles que le nucléaire. La réussite de ce mix nécessite une parfaite symbiose entre le nucléaire et les énergies renouvelables. Ces dernières étant intermittentes, elles doivent être palliées par le nucléaire : énergie décarbonée, stable et pilotable. Au niveau de la consommation, les acteurs investissent de plus en plus dans des projets visant l’amélioration de l’efficacité énergétique à la fois sous forme de construction neuve et d’amélioration de l’existant. Ils conçoivent désormais des bâtiments beaucoup moins énergivores voire à énergie positive.

 

“Nous sommes une entreprise militante convaincue
que le nucléaire est indispensable à la transition énergétique
et à la lutte contre le changement climatique.”

 

Quelle est la place du nucléaire dans ce contexte ?

Le nucléaire est une source d’énergie stable, pilotable, propre et pérenne. Elle ne dépend pas d’une matière première fluctuante. Cela assure une sécurité de production avec des niveaux de puissance dans les centrales qui sont à même d’apporter une certaine stabilité au réseau électrique. Cette production de l’électricité en quantité et de façon décarbonée permet une souveraineté énergétique d’une part, et de répondre aux besoins en électricité des populations d’autre part, tout en limitant l’impact sur l’environnement.

Comment Assystem accompagne cette tendance de fond ? Quels sont les principaux axes que vous avez choisis de privilégier dans ce cadre ?

Nous sommes une entreprise militante convaincue que le nucléaire est indispensable à la transition énergétique et à la lutte contre le changement climatique. Assystem est une société d’ingénierie qui a développé, depuis plus de 50 ans, une compétence forte et unique sur le nucléaire. Nous sommes aujourd’hui la deuxième société d’ingénierie nucléaire indépendante dans le monde. Cette branche constitue aujourd’hui les 2/3 de notre chiffre d’affaires et de notre activité. Le reste est lié à la transition énergétique et en particulier aux transports propres et à la mobilité verte. Nous avons une expertise dans l’ingénierie de réalisation qui nous permet d’accompagner nos clients dans le développement du nucléaire dans les meilleures conditions de sécurité et de sûreté. Nous les aidons à monter en compétitivité et à livrer leurs projets avec toutes les spécificités que cela suppose en termes de performance, de qualité, de coûts et de délais.

Par exemple, nous accompagnons EDF dans leurs projets nucléaires de constructions neuves partout dans le monde et dans les campagnes de mise à niveau des centrales existantes. Nous nous positionnons aussi aux côtés du CEA pour les aider à faire évoluer leurs installations, dans le cadre de nouvelles constructions et dans la mise en œuvre de son programme de démantèlement. Nous sommes également présents au niveau du projet ITER pour la construction du démonstrateur de fusion.

Nous sommes par ailleurs indépendants technologiquement, ce qui nous permet d’accompagner le développement du nucléaire partout dans le monde, soit auprès des différents vendeurs de technologies comme EDF ou Rosatom, soit directement, en conseillant les nouveaux pays voulant recourir au nucléaire comme nous le faisons en Ouzbékistan ou encore en Arabie Saoudite.

Justement, vos clients de l’industrie nucléaire doivent continuer à améliorer leur compétitivité tout en renforçant leurs exigences de sûreté. Quels sont les enjeux auxquels ils sont confrontés dans ce cadre et comment les accompagnez-vous pour les relever ?

Nous les accompagnons dans la transformation du mode de livraison des projets qu’ils ont engagés. Cela se traduit par deux axes d’intervention :

  • La transformation digitale des méthodes d’ingénierie et de gestion de projet pour un meilleur contrôle de la performance et une parfaite maîtrise de la démonstration de la conformité. Cela passe notamment par la mise en place d’outils numériques offrant une meilleure programmation, organisation et pilotage des projets ;
  • La transformation des modes de collaboration avec nos clients, via des équipes projets qui s’organisent pour adapter des processus aux problématiques rencontrées. Nous aidons nos clients à définir et mettre en place les modes de fonctionnement techniques, organisationnels et contractuels les plus à même de leur apporter les compétences, la performance et les garanties de conformité nécessaires.

Les acteurs du nucléaire sont aussi confrontés à des problématiques liées à la transmission des compétences. Qu’en est-il ?

Nous intervenons sur des projets qui perdurent dans le temps avec des exigences pointues en termes de performance, de sûreté et de conformité. Cela repose sur la gestion des compétences et des savoir-faire. C’est une responsabilité collective de tous les acteurs de la filière de développer et de pérenniser ces compétences. De par notre positionnement, nous prenons notre part de responsabilité et participons à cette montée en compétences et attraction de talents à travers notamment nos instituts de formation internes. Parce que les jeunes générations sont en quête de sens, nous essayons de montrer l’utilité publique du monde nucléaire. En effet, travailler dans cette filière industrielle, c’est contribuer à la préservation de l’environnement et de la planète. C’est aussi participer à la promotion d’un avenir meilleur tout en travaillant pour un secteur de pointe, très innovant et complexe qui offre des perspectives de carrière tant en France qu’à l’international. Le nucléaire est l’un des instruments incontournables de la transition énergétique et de la production de l’électricité décarbonée. C’est aussi une industrie pleine de challenges où chaque projet est unique. Cela fait partie des plus grands chantiers de construction industrielle qui se mènent dans le monde : un challenge typiquement polytechnicien ! En parallèle, il est aussi important de garder collectivement un niveau technique et une maîtrise de l’objet sur lequel nous travaillons de façon à garantir une bonne performance des projets, un bon niveau de sûreté et une bonne maîtrise de la conformité du produit final.

Quelques mots sur les années à venir ?

Notre feuille de route pour 2020 est de continuer à accompagner nos clients autour de deux axes :

  • L’ingénierie de réalisation ;
  • Préparer les projets clés de demain tels qu’ITER ou encore le renouvellement du parc nucléaire français.

Nous connaissons par ailleurs un développement à l’international extrêmement dynamique, qui ne va cesser de croître dans les prochaines années tout en consolidant notre positionnement en France. Cela permet de nourrir le niveau de compétence global et de mettre en œuvre un mécanisme d’apprentissage collectif essentiel au succès des projets. Cela nous permet également d’offrir à nos collaborateurs des possibilités de carrière infinies et passionnantes.

Notre objectif est avant tout humain. Nous restons focalisés sur l’attractivité et la rétention des talents et prévoyons de recruter près de 2 000 personnes par an pour soutenir les projets ambitieux de nos clients.

 


En bref

  • Créée en 1966 ;
  • 5 800 collaborateurs ;
  • Une présence dans 15 pays ;
  • 450 millions d’euros de chiffre d’affaires ;
  • Des activités dans le secteur du nucléaire, du transport, de l’industrie, des infrastructures, et des sciences de la vie ;
  • 2 000 recrutements par an en France et à l’international.

Poster un commentaire