Le labyrinthe des jours ordinaires

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°689 Novembre 2013Par : Pierre ROSENTIEHL (55)Rédacteur : Hervé Le BRAS (63) (EHESS, INED, Cambridge)Editeur : Éditions du Seuil – 2013

Les Anglais disposent de deux mots pour qualifier un labyrinthe : maze, qui correspond au sens français d’un lacis de chemins et de carrefours séparant un point de départ d’un point d’arrivée, et labyrinth, où un seul chemin mène au but par des tours et des détours tortueux. Pierre Rosenstiehl passe du maze au labyrinth…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.
Se connecter S’enregistrer