La Responsabilité Sociale, ou Sociétale, des Entreprises

Dossier : RSEMagazine N°751 Janvier 2020
Par Pierre AVENAS (65)

Le sigle RSE s’emploie de plus en plus comme un nom ordinaire, qui pourrait entrer un jour dans le dictionnaire. Il représente trois mots indépendants ayant chacun son étymologie. Commençons par responsabilité, qui ne se lit pas res.ponsabilité en pensant au poids des responsabilités… mais re.sponsabilité.

La Responsabilité…

En effet, responsabilité vient du verbe latin respondere, formé de spondere (supin sponsum) « prendre un engagement solennel » et du préfixe re- indiquant l’engagement en retour. Du latin respondere vient en français répondre, dont le premier sens est de répondre à un engagement, d’être le répondant, c’est-à-dire le garant, le responsable. Ce sens s’affaiblit ensuite jusque dans l’usage commun de répondre, réponse.

À l’origine, le latin spondere concerne tout engagement à caractère religieux. Ainsi responsum est d’abord la réponse d’un oracle. Dans la société patriarcale des Romains, spondere s’applique au père s’engageant à donner sa fille en mariage, d’où sponsa « épouse », puis sponsus « époux », sponsare « épouser », restés en anglais spouse pour les époux et au figuré to espouse « épouser (une cause) ». Le sens religieux se retrouve dans le latin sponsor « garant, parrain » emprunté au XVIIe siècle par l’anglais pour désigner, à côté de godfather et godmother, le parrain ou la marraine de baptême, puis aussi le soutien et garant financier, en particulier, aux États-Unis dès les années 1930, dans le domaine du sport. C’est dans ce dernier sens que sponsor est passé en français, déjà au Petit Larousse 1981, tout en restant perçu comme de l’anglais. La recommandation officielle est de lui substituer commanditaire, pourtant à connotation commerciale, ou bien parraineur (faut-il dire parraineuse ?) qui, comme parrain, renvoie encore au père par le bas latin patrinus, d’où aussi patron, terme que l’on évite aujourd’hui, de même que paternalisme. Alors pourquoi ne pas accepter sans réserve sponsor, qui reste un mot latin, même venu par l’anglais ? D’ailleurs l’expression business angel est bien acceptée, malgré sa forme anglaise explicite (et son caractère religieux un peu surprenant).

… Sociale, ou Sociétale…

De l’adjectif socius « associé, allié », d’où aussi socius « compagnon », socia « compagne », dérive une famille de mots latins passés souvent tels quels en français, comme societas « association, société », socialis « fait pour la société, social »… famille enrichie ensuite par d’autres dérivés en français, dont sociétal « relatif aux divers aspects de la vie en société »…

Pour l’anecdote : le latin socius devient en ancien français soçon, soichon « compagnon », d’où familièrement copains comme cochons.

… des Entreprises

Apparu au XIIe siècle à partir de la préposition entre et de prendre, le verbe entreprendre signifie d’abord « attaquer », y compris militairement, ou au sens figuré « interpeller, accuser ». Puis, par confusion avec l’ancien français emprendre « commencer », le sens du verbe entreprendre évolue progressivement vers « commencer une action », et aussi « la mener à bien », surtout dans le domaine commercial à partir du XVIIe siècle. De là le sens moderne d’entreprendre, dont l’origine se voit encore dans l’agressivité commerciale d’une entreprise.

Épilogue

Pour couvrir tous les aspects de l’ESG (Environnement, Social et Gouvernance) et plus encore pour aller jusqu’à l’ESS (Économie Sociale et Solidaire), il faut que le S de RSE soit bien celui de Sociétale.

Connectez-vous pour lire la suite.
Se connecter S’enregistrer