La poésie et ses disputes

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°538 Octobre 1998Par : Henri CUNY (26)

Homme de science et poète à la fois, l’auteur analyse en praticien des sciences expérimentales le contenu du mot Poésie.

Ce mot n’a-t-il pas été galvaudé depuis le début de notre siècle par des philosophes et des snobs, des fous et quelques intellectuels qui avaient sciemment désancré leur raison?

Les scientifiques et les poètes sont poussés en avant par la même imagination créatrice. Ils marchent en funambules sur un fil tendu en tentant d’équilibrer leur balancier par le poids de la raison et celui du sentiment.

Cet essai doit devenir un livre de chevet pour les poètes, un livre de référence pour les scientifiques et les enseignants et, pourquoi pas, le guide de tous ceux qui savent les civilisations mortelles.

La disparition de notre poésie ne serait-elle pas le signe avant-coureur de cette mort.

Poster un commentaire