Alain Aspect, professeur à l'École polytechnique

La marque de fabrique de l’École polytechnique

Dossier : Mot du PrésidentMagazine N°779 Novembre 2022
Par Marwan LAHOUD (83)

Le conseil des ministres du 5 octobre 2022 a vu la nomination de notre camarade Laura Chaubard (X99), ou devrais-je dire l’ingénieure générale Laura Chaubard (X99), comme directrice générale de l’École polytechnique.

Je relève, pour ma part, deux points remarquables : comme la plupart des commentateurs, je note que c’est la première femme à occuper ce poste, cinquante ans après la première femme à passer le concours d’entrée. Encore plus remarquable à mon sens est le fait que Laura, bien qu’appartenant de peu à une promotion du siècle dernier, représente la relève. Merci à François Bouchet (X86) pour tout ce qu’il a fait pour l’X et bon vent Laura. Tu peux compter sur l’AX et la communauté poly­technicienne.

Le 4 octobre 2022, le comité Nobel décernait le prix Nobel de physique à trois physiciens, un Autrichien, un Américain et un Français pour leurs travaux sur l’intrication quantique et la violation des inégalités de Bell. Alain Aspect, le lauréat français, est bien connu des polytechniciens depuis le début des années 90. Professeur à l’École, il a inculqué à plus d’une génération ce qu’il appelle les deux miracles quantiques : la dualité onde-corpuscule pour le premier d’entre eux et l’intrication pour le second. Très engagé auprès de nombre d’entrepreneurs, il les soutient dans la quête du prochain graal technologique, le calcul quantique. Bravo Alain !

 

“Le calcul quantique est le prochain graal technologique.”

 

Cela me donne l’occasion de souligner l’importance de la formation scientifique de haut niveau, marque de fabrique de l’École polytechnique et de l’interaction continue entre la recherche fondamentale, mathématiques pures, physique théorique, optique quantique… et la technologie, qu’elle soit portée par les laboratoires publics ou privés, les grandes ou les petites entreprises, celles qui sont centenaires et celles qui ont deux mois d’existence.

C’est grâce à cette interaction que les polytechniciens pourront relever les défis que le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, a soulignés dans son dernier ordre du jour à l’École polytechnique, le 14 octobre dernier, afin de transformer notre pays.

Poster un commentaire