La maîtrise des incertitudes dans la défense exige une prospective à long terme

Dossier : La gestion des incertitudesMagazine N°632 Février 2008
Par Jean-Paul GILLYBOEUF (62)

Oscar Wilde, dans Le portrait de Dorian Gray, proclame : " C'est l'incertitude qui nous charme. Tout devient merveilleux dans la brume. " Si cela peut se comprendre dans le monde du roman qui ouvre vers une part de rêve, dans le monde concret et plein de risques auquel ont à faire face les militaires,…

Connectez-vous pour lire la suite.
Se connecter S’enregistrer