La communication à l’École

Dossier : ExpressionsMagazine N°583 Mars 2003Par : Sylvie FAURRE, directrice de la communication

Ingénieur diplômée du Polytechnicum de Lausanne, Sylvie Faurre a derrière elle une expérience de près de quinze ans en entreprise privée, d’abord à la direction du développement de Radio Classique et du Monde de la Musique, qui constituaient la filiale média du groupe Sagem, ensuite en tant que directrice de la communication de la cristallerie Daum puis de la Sagem elle-même.

Sylvie Faurre, directrice de la communication de l'Ecole polytechniqueÀ Polytechnique, elle est chargée d’améliorer la coordination des relations de l’X avec le monde de l’entreprise (élèves, laboratoires, direction de l’École, Fondation et AX ne doivent pas se nuire les uns aux autres) et ultérieurement de développer ces relations. D’autre part, une meilleure connaissance de l’École par ces entreprises est nécessaire. Sylvie Faurre y veillera (même si la collecte de la taxe d’apprentissage reste du ressort de Brigitte Duret).

De façon plus générale, Sylvie Faurre est responsable de la communication externe : la notoriété de Polytechnique ne signifie pas que tout le monde ait une image exacte de l’École.

La Fondation, l’AX et la direction générale de l’X ont rédigé un texte qui résume les grandes idées à faire passer auprès du public.

À partir de ces idées, Sylvie Faurre oeuvrera pour que toutes les entités de l’École parlent d’une même voix et donnent de l’institution une image cohérente.

L’enjeu est particulièrement important dans le cas du public cible que constituent les recruteurs étrangers, auprès de qui la connaissance de Polytechnique doit progresser.

Poster un commentaire