Histoire de la vulgarisation scientifique avant 1900

Histoire de la vulgarisation scientifique avant 1900

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°737 Septembre 2018Par : Guy VAUTRIN (68)Rédacteur : René URIEN (60) Editeur : EDP Sciences

Depuis plus de cinquante ans, Guy Vautrin voit dans la vulgarisation un lien entre théorie scientifique et pratique technique. Lycéen, il avait déjà des ouvrages du XIXe siècle ; ensuite, il en a collectionné plusieurs centaines ou leurs commentaires. Cette passion est à l’origine du livre, lequel est une somme très documentée, claire et accessible. Des vignettes lui donnent un aspect ancien.

On suit la chronologie, d’avant la Révolution jusqu’à 1900. Avec, en toile de fond, les innovations techniques et les expositions universelles, l’auteur relate l’essor de la vulgarisation après 1850, puis son « âge d’or ». On découvre des professionnels prolixes et infatigables : Moigno, Meunier, Figuier, Flammarion, Tissandier et de nombreux autres. Leurs apports dans des périodiques (Cosmos, La Presse, La Nature, La Science illustrée…), des manuels et des livres dédiés aux étrennes (Bibliothèque des Merveilles…) couvrent tous les sujets. L’auteur évoque aussi les causeries et les cours populaires (Association Polytechnique…) et le Cercle de la presse scientifique de Barral (1838). Leur idéal, le progrès par la science, ressort des textes insérés. Faisant fi de la crainte de fausses sciences (cf. les errements de Bouvard et Pécuchet), ils se démarquent souvent des académies. Toutefois, des savants académiciens comme Buffon, Arago (1803), Babinet (1812) et parfois Pasteur excellèrent à vulgariser.

Ce livre, volumineux, est riche et très vivant par ses nombreuses citations et notes de bas de page. 

Articles similaires:

Poster un commentaire