Fulgence Bienvenüe et la construction du métropolitain de Paris

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°540 Décembre 1998Par : Claude BERTON et Alexandre OSSADZOW (55)Rédacteur : Gérard PILÉ (41)

Les lecteurs de La Jaune et la Rouge ont pu apprécier les articles consacrés par notre camarade Ossadzow à notre ancien Bienvenüe, dont le nom repris à la station de métro Montparnasse-Bienvenüe rappelle, tant aux Parisiens qu’aux Bretons arrivant par chemin de fer à la capitale, l’œuvre majeure de cet ingénieur breton.

L’ouvrage, que font aujourd’hui paraître les Presses de l’École nationale des ponts et chaussées dans sa collection des Beaux livres, n’est pas une simple réunion de ces articles. Comme l’indique la notice figurant en dernière page de couverture, ce livre est né de la rencontre et du dialogue d’Alexandre Ossadzow, ingénieur des Ponts et Chaussées comme Bienvenüe, et de Claude Berton, archiviste à la RATP.

Le texte a été entièrement repris ; il est accompagné de nombreuses illustrations, dont la plupart sont originales ; l’iconographie a en outre bénéficié de la collaboration de Christiane Filloles, documentaliste aux Archives de Paris ; des tableaux de lecture aisée facilitent l’intelligence de la genèse et de la construction progressive du réseau.

Les dix chapitres de l’ouvrage sont suivis d’un Épilogue donnant les traductions des deux pages “ parisiennes ” du Misopogon : ce féroce pamphlet rédigé en 362 par l’empereur Julien, et que Bienvenüe se plaisait à lire et à relire dans le texte grec, est la première œuvre écrite où apparaît une description de la ville de Lutèce.

Signalons enfin que l’élaboration générale de l’ouvrage a été suivie par un comité de rédaction animé par Georges Dobias (56), vice-président du Syndicat des transports parisiens, qui a fait bénéficier ce projet de sa connaissance du domaine, et lui a apporté un soutien décisif.

Poster un commentaire