Éthique et Économie : comment sauver le libéralisme ?

Éthique et Économie : comment sauver le libéralisme ?
Actes de la Fondation éthique et économie 2012-2019

Dossier : Arts, lettres et sciencesMagazine N°764 Avril 2021Par : Sous la direction de Bernard Esambert (54)Rédacteur : Pierre LaszloEditeur : Humensis, décembre 2020

Éthique et Économie : comment sauver le libéralisme ? est un gros petit livre de presque 400 pages qui, à chaque phrase, interroge notre conscience : qu’avons-nous fait pour contrer le désordre établi, l’ultramodernité consumériste, destructrice des espèces avec lesquelles nous partageons la planète, et génératrice du réchauffement global ? Bernard Esambert prit l’initiative. Il écrit : « Nous sommes la première génération qui a les ressources, les moyens, les technologies, les sciences, pour résoudre la plupart de nos problèmes et impulser une dynamique de création collective. […] Y a-t-il un équilibre possible entre liberté et responsabilité, propriété et équité, jouissance et limitation, science et morale, rationnel et affectif ? »

Ces Actes de la Fondation Éthique et Économie – émanation conjointe de la Fraternité d’Abraham et de l’Académie des sciences morales et politiques – rassemblent des textes de grandes signatures, d’autorités morales et intellectuelles, présentés lors de conférences organisées entre 2012 et 2019, parmi lesquelles on remarque plusieurs polytechniciens, dont Michel Badre (67), Baudoin Roger (76) ou Jean Tirole (73).

L’intérêt majeur de ce livre tient à la diversité des origines et des formations des auteurs des chapitres, unis dans cette convergence : attention, nous allons vers un désastre moral et spirituel. J’ai savouré tout particulièrement, pour sa profondeur, le chapitre de Jean-Pierre Dupuy (60), « La France et le marché ». Il y présente Benjamin Constant, critique incisif de Jean-Jacques Rousseau.

Ce livre est d’une lecture essentielle.

Poster un commentaire