Émile et Isaac Pereire

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°567Par : Guy FARGETTE (48)Rédacteur : JR

Émile (1800-1875) et Isaac (1806-1880) Pereire, descendants d’émigrés portugais, arrivent sans argent à Paris en 1822. Attirés par la doctrine saint-simonienne, ils s’initient à la finance et lancent en France, avec l’appui de Rothschild, les premiers chemins de fer de voyageurs. Ils s’affranchissent de la tutelle de Rothschild, en créant le Crédit Mobilier.

Pendant un demi-siècle, ils s’intéressent aux projets les plus variés ; immobilier, grands hôtels, Arcachon, Compagnie générale transatlantique, chantiers navals de Penhoët. Il s’agit des “ start-ups ” de l’époque, et l’on verra que la carrière boursière des compagnies de chemins de fer n’est pas sans rappeler celle des sociétés “ Internet ”.

L’ouvrage retrace les péripéties de cette étonnante réussite, où l’on croise nombre de personnalités du Second Empire : Napoléon III, Morny, Haussmann – sans oublier Rothschild, devenu leur ennemi implacable.

Gestionnaires de génie, pratiquant avant la lettre le management moderne, les Pereire mènent une politique sociale avancée conforme à leur idéal saint-simonien.

Poster un commentaire