Contenir le réchauffement climatique

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°694 Avril 2014Par : Jacques PETER (57)Rédacteur : François Xavier MARTIN (63)Editeur : Éditions Amalthée – 2012 – 2, rue Crucy, 44005 Nantes Cedex 1.

Bien que n’étant pas climatologues, certains de nos camarades ont voulu mettre à profit leur capacités d’analyse pour essayer d’y voir clair dans les débats actuels sur le rôle de l’homme dans le réchauffement de notre planète et l’opportunité de prendre des mesures pour en éviter les conséquences.

Le livre de Jacques Peter se présente sous la forme d’un message aux générations futures, et en particulier à ses 13 petits-enfants.

À la différence de certains autres, l’auteur ne cherche pas à déterminer par lui-même s’il existe une corrélation entre l’évolution des activités humaines et le réchauffement constaté depuis quelques décennies, car il considère qu’il y a un large consensus des scientifiques sur le rapport de causalité entre l’élévation du taux de certaines substances dans l’atmosphère et l’augmentation de la température terrestre.

Jacques Peter concentre plutôt ses réflexions sur les mesures que devraient prendre dès maintenant nos gouvernants. Certaines comme l’isolation des bâtiments font l’objet d’un large consensus, d’autres comme le recours nécessaire à l’énergie nucléaire pendant quelques décennies de transition sont beaucoup plus conflictuelles.

Notons un point surprenant : comme dans pratiquement tous les essais sur le sujet, il n’est jamais fait mention des possibilités que pourrait offrir dans quelques décennies la fusion nucléaire. Or si les gouvernants de l’ensemble des pays développés estimaient que cette filière n’a aucune chance d’aboutir, pourquoi continueraient-ils à investir des dizaines de milliards à Cadarache dans le projet ITER ?

Poster un commentaire