Concours d’entrée 1999

Dossier : ExpressionsMagazine N°545 Mai 1999Par : Thomas ARRIVÉ

Polytechnique est une école très prisée. Conséquence inévitable : les candidats au concours d’entrée sont nombreux. “ Il y a 1 770 inscrits pour la filière MP (Maths Physique) précise Pierre Petiau, le directeur du concours, et 1 432 inscrits en PC (Physique Chimie). Nous avons donc environ 600 candidats de plus que l’an dernier.

Le concours a en effet été avancé et ne coïncide plus avec celui des Écoles nationales supérieures d’ingénieurs (ENSI), parmi lesquelles on compte des écoles de chimie que certains candidats de PC privilégiaient les autres années.

Les étudiants qui viendront passer les écrits à l’X pendant la dernière semaine d’avril ne forment pourtant pas la totalité des candidats.

Ceux de la filière Physique et Sciences industrielles (PSI) passent un concours géré par l’École normale supérieure de Cachan.

Et les tout nouveaux élèves recrutés dans la filière Physique et Technologie (PT) seront pris en charge par la Banque nationale d’épreuve de la filière PT.

15 places pour la filière PT

Ces élèves de PT sont la principale nouveauté de cette année : “ Ces étudiants, poursuit Pierre Petiau, ont fait un peu moins de maths et beaucoup plus de technologie que les autres candidats. 15 places leur sont réservées cette année (contre 182 aux MP, 173 aux PC et 26 aux PSI).

La direction de l’École et le Conseil d’administration ont décidé, dans l’esprit des propositions du Rapport Attali sur l’enseignement supérieur, de diversifier les origines et les formations des X, tout en maintenant un niveau élevé en mathématiques et en physique.

L’idée est aussi d’ouvrir à terme le concours à des étudiants issus des universités. Il est évident qu’il y a parmi eux de très bons candidats potentiels qui doivent eux aussi pouvoir entrer à l’X s’ils le désirent.

Poster un commentaire