Citroën, le centenaire d’une firme mythique

Dossier : Arts, lettres et sciencesMagazine N°749 Novembre 2019
Par Claude SATINET (64)

En 1919 les constructeurs d’automobiles étaient nombreux, mais peu ont survécu. C’est pourquoi Citroën, fondé en 1919 par notre camarade André Citroën (X 1898), a fêté de façon remarquable son centenaire. L’occasion de rappeler les trois grandes périodes de son existence.

 

Citroën a naturellement utilisé cet évènement pour soutenir son activité commerciale actuelle en créant les séries Origins et en le célébrant dans sa ­communication publicitaire. Il a organisé des ­opérations tout au long de l’année 2019, avec ­notamment une participation remarquée au Salon Rétromobile en février et, en juin, un week-end d’exposition de 100 véhicules rue de Linois (Paris XVe) pour rappeler que le berceau de la société se situait à quelques centaines de mètres. Mais la manifestation phare de cette année de célébration a eu lieu en juillet à La Ferté-Vidame : le Rassemblement du Siècle les 19, 20 et 21 juillet 2019.

C’est là que se trouvent depuis les années 30 les pistes d’essai des véhicules Citroën en phase d’étude ou de développement. C’est là que font leurs ­premiers kilomètres tous les prototypes, y compris ceux qui n’ont pas été industrialisés. C’est là aussi que se font les parcours d’endurance permettant de vérifier la fiabilité des véhicules avant commercialisation. Compte tenu de l’histoire de la marque, il y a un grand nombre de collectionneurs et un grand nombre de véhicules collectionnés. Les dirigeants de Citroën et les membres de l’ACI ont eu l’excellente idée d’organiser le Rassemblement du Siècle à La Ferté-Vidame. Ce fut un très grand succès. L’une des animations était la possibilité de rouler sur les pistes d’essai avec des véhicules anciens, cela ayant une valeur symbolique forte puisqu’elles sont ordinairement inaccessibles. On trouvait également à La Ferté des représentants des principaux clubs, des stands des vendeurs de pièces et surtout 4 200 voitures rangées par famille et pour les grandes familles par tranche d’âge.

Citroën C3
Une Citroën C3 à l’origine, en 1922.

Collectionneurs et fidèles de la marque

L’ACI (amicale-citroen-internationale.org) fédère 1 000 clubs dans 48 pays avec 71 000 membres. L’ACI organise chaque année un rassemblement international (parfois deux). Les clubs sont organisés en fonction de la géographie, mais aussi par famille de voitures : Traction, 2 CV, DS, etc. Le nombre important de voitures collectionnées et le fait que leurs propriétaires n’hésitent pas à les faire rouler ont permis de créer un écosystème dans lequel on peut trouver, à des prix acceptables, tout ce qui est nécessaire pour maintenir les véhicules en bon état ou les restaurer. On y trouve des fournisseurs de pièces neuves de bonne qualité pour remplacer celles qui s’usent, mais aussi des pièces d’occasion et des compétences techniques pour aider les collectionneurs qui en manquent.

1919-1934 : l’ère André Citroën

Comme tous les industriels ayant participé à l’effort de guerre, Citroën s’est trouvé confronté, à la fin de 1918, au problème de la reconversion de son énorme usine de production d’obus. Depuis 1908 il dirigeait Mors, qui était un constructeur de voitures plutôt haut de gamme mais avec des volumes de production faibles. Surtout il était enthousiasmé par les idées de Henry Ford et par son modèle T. C’est pourquoi il a préparé, dès avant la fin de la guerre, sa reconversion dans l’automobile puis créé Automobiles Citroën en juin 1919. Il choisit de se lancer dans la production d’un modèle accessible en prix parce que produit en grande série et avec peu de variantes. N’oublions pas qu’à l’époque il était normal, pour les riches clients, d’acheter un châssis chez un constructeur puis de le confier à un carrossier pour en faire une voiture à son goût. Notre camarade a envisagé dès le début des productions quotidiennes par centaines, c’était une rupture nette. L’objectif de prix était la moitié de celui de la voiture comparable la moins chère.

Connectez-vous pour lire la suite.
Se connecter S’enregistrer