Cinq ans dans le brouillard 1939-1945

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°559 Novembre 2000Par : Robert LAGANE (37)Rédacteur : Louis-Christian MICHELET (37)

Lorsque Robert Lagane sort de l’École, en juillet 1939, il a choisi la Marine. La guerre approche. Il embarque sur la Jeanne qui, sans plus attendre, cingle vers les Antilles. Puis, en avril 1940, il est affecté au sous-marin Iris qu’il ne quittera qu’en juillet 1946 !

La Marine, notre belle Marine nationale, objet de toutes les convoitises, s’est constamment trouvée à l’épicentre de tous les affrontements et en a subi très durement le contrecoup. Elle l’a fait avec une noblesse, un courage et un stoïcisme qui forcent l’admiration.

Quant à l’attitude des exécutants, c’est-à-dire des équipages, sujet central du récit de Robert Lagane, elle n’est pas moins admirable. Attitude faite de bravoure, d’endurance, de dévouement, de solidarité, de camaraderie, si bien décrite par Lagane, avec simplicité et modestie, sans forfanterie, sans acrimonie.

Attitude d’hommes qui règlent constamment leur conduite par référence aux véritables valeurs morales et patriotiques dont ils sont porteurs.

Les camarades qui voudront bien suivre mon conseil pressant et lire ce livre hors du commun en retireront comme moi une profonde émotion, mais aussi un grand réconfort à la pensée qu’il puisse exister encore des hommes de cette trempe.

Poster un commentaire