CEA Tech, le maillon fort dela réindustrialisation de la France

Dossier : Dossier FFEMagazine N°710 Décembre 2015
Par Yoann BARBESOL (01)

CEA Tech, l’histoire

CEA Tech est le pôle « recherche technologique » du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA). En 1967, la naissance de ce pôle, via la création du Leti et le développement de son modèle d’affaires précurseur en France, répond à un besoin interne en innovation croissant compte tenu de la spécificité et de la technicité des activités nucléaires du CEA.

Les activités du pôle ont progressivement trouvé toute leur place au sein du CEA, et contribuent aujourd’hui à la mission fondamentale de création de valeur et d’emplois pérennes dans l’industrie française, en améliorant la compétitivité des entreprises par la performance et la différenciation des produits.

CEA Tech est un membre essentiel du réseau des instituts Carnot, ce groupement d’opérateurs de recherche dont la mission est de favoriser le rapprochement entre le monde de la recherche et celui des entreprises. Les 3 instituts thématiques de CEA Tech sont, d’ailleurs, chacun labellisés Carnot :

  • Leti (1967), le laboratoire de recherche spécialisé dans les micros et nanotechnologies et leur intégration dans les systèmes.
  • Liten (2005) spécialisé dans les nouvelles technologies de l’énergie et les matériaux.
  • List (2003) spécialisé dans les systèmes numériques intelligents.

CEA Tech a créé avec ses partenaires plus de 20 000 emplois dans son écosystème grenoblois. Constatant cette réussite, le gouvernement a confié au CEA la mission d’étendre la présence de CEA Tech à d’autres régions, grâce à la mise en place de « plates-formes régionales de transfert technologique ».

Depuis 2013, Il s’implante ainsi dans 5 régions supplémentaires, Midi-Pyrénées (Toulouse), Aquitaine (Bordeaux), Pays de La Loire (Nantes), Lorraine (Metz), Nord–Pas-de-Calais et renforce ses activités en PACA.

Ces implantations de CEA Tech en régions ont vocation à coopérer avec l’ensemble des acteurs, au plus près des besoins des industriels. La forte croissance du nombre de collaborations avec les acteurs industriels installés dans ces régions, témoigne du succès de la démarche et de l’attractivité du positionnement technologique transverse de CEA Tech.

Des infrastructures technologiques de pointe au service de l’innovation

L’offre technologique de CEA Tech a en effet la spécificité d’être centrée sur les « technologies clés génériques » reconnues par l’Europe comme les moteurs de l’innovation de demain et qui se caractérisent par un pouvoir diffusant particulièrement large à travers l’économie.

Ce riche capital immatériel, composé de familles de brevets et de savoir-faire, permet de répondre aux attentes de partenaires industriels très variés, de l’industrie agroalimentaire à l’industrie du luxe en passant par le secteur bancaire.

Bien au-delà de la seule sphère du High Tech qui était le cœur de cible à la base.

Pour développer ces technologies et les transférer aux partenaires industriels, CEA Tech dispose de plates-formes technologiques mutualisées, au niveau des plus hauts standards industriels, et ouvertes à tous les industriels (PME, ETI, grands groupes) à un coût compétitif.

Inscrites au cœur du processus d‘innovation, elles constituent un ensemble unique en Europe par les niveaux d’expertises développés, les investissements réalisés et par la variété des thématiques. CEA Tech dispose d’une quarantaine de plates-formes technologiques, dont le plus vaste réseau d’Europe de salles blanches (plate-forme nanoélectronique et micro-nanosystèmes).

Un important producteur de brevets

Dépôt, par enduction, d’une encre de graphite sur un collecteur en cuivre qui, après séchage, deviendra l’électrode négative utilisée dans des batteries lithiumion. © L.Godart/CEA

La consolidation de la protection de la propriété intellectuelle est, à l’évidence, un enjeu industriel majeur.

C’est dans ce contexte que CEA Tech évolue comme l’un des premiers déposants publics de brevets au monde (près de 600 brevets ont été déposés en 2013). Afin de protéger ses technologies et de les diffuser le plus largement possible au sein du tissu industriel national.

CEA Tech dispose d’un patrimoine intellectuel très vaste (3 500 familles de brevets) et maîtrisé.

Une offre globale innovante et sur-mesure

CEA Tech accompagne ses partenaires dans la durée en offrant une approche de collaboration sur-mesure.

En effet, différents de modèle de partenariat, en fonction du besoin exprimé et/ou de la maturité de la relation partenariale, existent : solutions technologiques « clés en main » de moins de 6 mois, projet à couts limités de 12 mois (à destination des PME et ETI majoritairement), accord bilatéral de collaboration de 2 à 3 ans sur un projet identifié, ou encore partenariat stratégique de 3 à 5 ans reconductible.

Show-room CEA Tech
Vue générale du Showroom. © P.Jayet/CEA

Banc de test pour composant multi-coeur.
Banc de test pour composant multi-cœur.
© P.Jayet/CEA

Poster un commentaire