BRAHMS : CONCERTO POUR PIANO N° 2

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°660 Décembre 2010Par : Joachim Achucarro, piano, direction Sir Colin DavisRédacteur : Marc Darmon (83)

Exceptionnel DVD, qui fera découvrir à beaucoup le fantastique pianiste espagnol qu'est Achucarro. À l'heure où l'interprétation pianistique se standardise, où les scènes se partagent souvent entre les « poètes » maintenant âgés (Perahia, Nelson Freire, Barenboïm) et les virtuoses (Lang Lang, Volodos, Yundi), quel plaisir de voir un pianiste qui se risque dans une interprétation qui prend au corps, dans la lignée des Arrau, des Richter, des Rubinstein.

Coffret DVD AchucarroCe jeu, qui allie puissance et profondeur de la main gauche et clarté et couleur de la main droite, offre à la fois majesté, puissance et chaleur. Son jeu de la pédale est également tout un art. Le pianiste espagnol joue sur un tabouret surélevé, son corps est facilement projeté vers le clavier, ce qui lui permet une grande dynamique. Ce grand pianiste de notre temps, qui enseigne en trois langues (il parle également parfaitement l'anglais et le français) célèbre ses cinquante ans de carrière avec cet enregistrement du Second Concerto de Brahms.

Immortalisée pour le DVD

Cette interprétation n'a pas été enregistrée lors d'un concert public, mais bien pour être immortalisée en DVD. Elle est très bien filmée, ce qui nous permet en particulier de ne rien manquer de chaque intervention du soliste. Et chaque fois nous sommes subjugués par cette patte sonore, ce timbre et cette couleur, par ces phrasés qui nous empêchent de relâcher l'attention une seconde. Cette interprétation très personnelle, avec des phrasés constamment originaux, oblige souvent le chef à regarder le soliste pour battre le tempo.

Un solo de violoncelle

Le Second Concerto de Brahms est en quatre mouvements, alors que tous les concertos qui l'ont précédé depuis le XVIIIe siècle sont en trois mouvements. Le mouvement lent insère un très beau solo de violoncelle joué par le premier violoncelle de l'Orchestre Symphonique de Londres. Ce dernier montre une nouvelle fois la qualité de ses instrumentistes et son haut niveau d'excellence.

Le grand Sir Colin Davis

Achucarro a joué avec les plus grands chefs (Rattle, Mehta), mais cet enregistrement est sa première collaboration avec le grand Sir Colin Davis. Ce formidable chef est insuffisamment connu et reconnu. On se souvient de ses combats pour faire découvrir dans les meilleures conditions l'ensemble de l'œuvre de Berlioz. Il est un grand chef d'opéra (il a longtemps dirigé Covent Garden).

Mais il est aussi un formidable accompagnateur, comme le prouve son enregistrement des concertos de Beethoven avec Claudio Arrau, et ce DVD.

En bonus, le DVD contient un récital d'Achucarro dans la salle Goya du musée du Prado. Brahms encore avec les Intermezzi op.117, puis deux Pièces pour la main gauche de Scriabine (très impressionnant à voir), deux Préludes de Chopin et un extrait d'Iberia. Du très grand piano.

Poster un commentaire