Bandol et ses vins

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°551 Janvier 2000Rédacteur : Laurens DELPECH

Bandol est un charmant petit port baigné de soleil situé au pied de collines boisées qui le protègent des vents du nord. Le vignoble est réparti alentour sur plusieurs communes, entre les oliviers, les fleurs et les bastides : c’est le royaume du cépage Mourvèdre qui s’épanouit ici mieux que partout ailleurs en France. La forte proportion de ce cépage qui entre dans l’assemblage des bandol rouges explique une grande part de leur séduction car elle leur donne ce bouquet savoureux et inimitable de fruits noirs, de cuir et de truffes.

Les meilleurs bandol sont des vins de gastronomie, dignes de la plus grande cuisine française, qu’elle soit traditionnelle ou “ nouvelle cuisine ”. Il ne faut pas les boire trop jeunes, ils sont alors fermés et leur force tannique peut surprendre. Avec l’âge, les tannins se fondent et on a affaire à un vin gras, concentré, épicé, avec une belle longueur en bouche. L’expression la plus achevée du bandol est le bandol rouge, mais le bandol rosé apporte une fraîcheur et une vivacité appréciables et il a généralement plus de corps que les autres rosés de Provence. Il y a aussi quelques bons vins blancs secs, parfaits avec les poissons et les fruits de mer.

Voici quatre domaines qui comptent parmi les meilleurs de l’appellation :

Château de Pibarnon

Le comte de Saint Victor est devenu un passionné de vin dès l’âge de 27 ans en déjeunant à Paris, à La Closerie des Lilas (Un foie gras poêlé avec un Vieux Château Certan, un des meilleurs pomerol que j’ai bu). Mais il a fallu que ce grand voyageur devant l’Éternel atteigne l’âge de 52 ans pour se rendre compte qu’on faisait aussi de très grands vins rouges en Provence… En 1973, donc, Henri de Saint Victor déjeunait sur le port de Bandol quand il commença à boire le vin qui était dans son verre… Devenu un aficionado des vins de Bandol, il achetait quatre ans plus tard, à Modeste Ramolino, producteur de vin et de bulbes floraux, le Château de Pibarnon, qu’il allait complètement transformer en doublant sa superficie et en le hissant au “ top ” de l’appellation…

On dit parfois que les bandol sont les pauillac de la Provence, en ce cas, le Château de Pibarnon est le Latour des bandol. Il possède les trois caractéristiques incontournables d’un très grand vin : longueur en bouche, complexité et aptitude au vieillissement. Les vins de Pibarnon sont sombres et puissants, suaves, avec beaucoup de race. Le rosé, à la robe pâle, est souple et fruité, il accompagne très bien une bouillabaisse.

Château Pradeaux

Le domaine est situé sur un beau terroir à dominante calcaire en bordure de la mer. Superbe rouge, bâti pour durer vingt ans. Dans les bonnes années, il faut savoir l’attendre car il est dur et austère dans sa jeunesse. Mais quelle récompense pour ceux qui ont su montrer de la patience ! Ils pourront déguster un vin profond et élégant au nez d’épices, de tabac et de fruits noirs, avec de superbes arômes d’évolution (champignon, truffes…).

Domaine de Terrebrune

Un des plus récents domaines de Bandol, puisqu’il ne produit du vin que depuis 1975. Il fait un rouge riche et complexe, très fin, qui compte parmi les meilleurs. Excellent bandol blanc.

Domaine de l’Hermitage

La proximité de la mer apporte la fraîcheur, et le mistral contribue à un parfait état sanitaire des raisins. Nous sommes ici dans un domaine qui se caractérise par la régularité de sa production, année après année et par des prix très sages. Le rouge est puissant, mais développe vite une grande richesse aromatique. Le bandol rosé, à la robe élégante (pâle saumon), aux arômes de fleurs et de fruits est le vin idéal de l’été.

Si vous avez la chance de passer par Bandol, il faut aller voir le Château de Pibarnon. Vous y arriverez par une petite route qui serpente dans les vignes, avec de superbes échappées sur le Bec de l’Aigle ou Les Embiez. Pibarnon est sur la colline du Télégraphe, où se trouvait l’ancien télégraphe optique reliant Toulon à Paris. Vous êtes là au sommet de l’appellation dans tous les sens du terme, car Pibarnon domine tout le vignoble et même Le Castellet.

Ce village fortifié aux remparts bien conservés abrite une église du XIIe siècle, ses rues sont encore habitées par le souvenir de Marcel Pagnol qui y tourna La Femme du boulanger. Vous pourrez y déjeuner ou y dîner dans un bon restaurant, le Castel Lumière, dans un cadre superbe, avec une très belle vue sur le vignoble de Bandol et la baie de La Ciotat.

De là, un petit trajet en voiture et une brève marche digestive vous mèneront à la chapelle Notre-Dame du Vieux Beausset, de style roman provençal, qui abrite notamment un groupe de santons vieux de quatre siècles, figurant la fuite en Égypte.

Avant de partir, faites un crochet par le Domaine de Souviou, à l’intérieur des terres, pour y acheter de l’huile d’olive. Ce beau domaine produit aussi des vins de Bandol d’un bon niveau.

________________________________

  • Château de Pibarnon, 83740 La Cadière d’Azur.
  • Château Pradeaux, quartier Les Pradeaux, 83270 Saint-Cyr-sur-Mer.
  • Domaine de Terrebrune, Chemin de la Tourelle, 83190 Ollioules.
  • Domaine de l’Hermitage, Le Rouve, BP 41, 83150 Le Beausset.

Poster un commentaire