AWS démocratise l’accès aux ordinateurs quantiques

Dossier : Vie des entreprisesMagazine N°779 Novembre 2022
Par Simone SEVERINI

Simone Severini, Directeur du Quantum Computing au sein de AWS, dresse pour nous un état des lieux du développement des technologies quantiques et revient sur le positionnement de AWS sur ce marché en plein développement. Entretien.

 

Où en sommes-nous dans le développement des technologies quantiques ?

L’informatique quantique a le potentiel de contribuer, en profondeur, à la science et à la technologie. Nous n’en sommes qu’aux prémices ! Il y a encore beaucoup à accomplir, tant sur le développement du matériel que sur l’écriture d’applications pour utiliser les capacités quantiques. Cela dit, nous pensons que c’est le moment idéal pour fournir un service qui aidera nos clients à commencer à planifier le futur avec cette technologie. C’est l’objectif d’Amazon Braket : accélérer l’innovation en démocratisant l’accès aux ordinateurs quantiques.

Pouvez-vous nous présenter les avantages d’Amazon Braket ?

Lancé en 2019, Amazon Braket est notre service d’informatique quantique entièrement géré et conçu pour accélérer la recherche scientifique et le développement logiciel dans le domaine de l’informatique quantique. Le service permet de concevoir, tester et exécuter des algorithmes quantiques sur AWS. Il comprend l’accès à différents types de calculateurs quantiques, un environnement de développement unifié, un choix de simulateurs de circuits classiques et une exécution entièrement gérée d’algorithmes hybrides quantiques/classiques. Amazon Braket permet aussi d’utiliser des simulateurs pour tester des applications sur des environnements classiques avant de les exécuter sur des ordinateurs quantiques. C’est important, car bon nombre d’applications quantiques n’en sont qu’à leurs balbutiements, et cette flexibilité permet aux clients d’affiner leurs idées, d’itérer et de mettre leurs projets à l’échelle.

 

“Lancé en 2019, Amazon Braket est notre service d’informatique quantique entièrement géré et conçu pour accélérer la recherche scientifique et le développement logiciel dans le domaine de l’informatique quantique. Le service permet de concevoir, tester et exécuter des algorithmes quantiques sur AWS.”

 

Les clients bénéficient aussi de l’écosystème AWS qu’ils connaissent et apprécient avec, par exemple, les données et les applications déjà présentes sur AWS, la sécurité, le stockage ou l’IoT. Il leur est possible de comparer différentes technologies et de passer de l’une à l’autre en ne changeant qu’une ligne de code.

Il s’agit d’avoir une vision de la manière dont l’informatique quantique s’intégrera un jour dans une infrastructure informatique basée sur le cloud. Bien que les usages actuels soient expérimentaux, il est important d’envisager dès à présent les problématiques opérationnelles complexes telles que l’usage, la sécurité, les données et la gestion des ressources.

Pouvez-vous nous présenter l’AWS Center for Quantum Computing ?

Amazon a ouvert l’AWS Center for Quantum Computing en octobre 2021. Dans ce centre, les scientifiques et les ingénieurs AWS travaillent avec le monde universitaire à la construction d’un ordinateur quantique tolérant aux erreurs – qui pourra ensuite être accessibles à nos clients tant internes qu’externes. Nous avons décidé de construire notre propre ordinateur quantique parce que nous croyons en une vision à long terme qui se concentre sur la correction d’erreurs.

Cette nouvelle installation est dédiée aux efforts d’informatique quantique d’AWS et comprend des bureaux pour accueillir nos équipes de recherche quantique et des laboratoires comprenant l’équipement scientifique et les outils spécialisés pour la conception et l’exécution de dispositifs quantiques. 

Pouvez-vous nous donner quelques exemples d’utilisation ?

AWS collabore avec de nombreuses entreprises et centres universitaires à travers le monde. Par exemple, AWS s’est associé à BMW pour étudier la pertinence de l’approche quantique dans ses problématiques industrielles (50 sujets potentiels ont été soumis) via un challenge ouvert qui s’est terminé fin 2021 avec des cas d’usages pratiques (optimisation du placement des capteurs, …). AWS collabore avec le monde de la finance pour étudier des cas d’usages dans la gestion d’asset (Fidelity) mais aussi pour les systèmes de risques ou de définition des prix (JP Morgan Chase).

Un autre exemple est le partenariat avec l’Institut national italien de physique nucléaire (INFN), annoncé en 2021 avec comme objectif d’élargir les connaissances scientifiques autour de l’informatique quantique pour identifier des applications potentielles en physique des hautes énergies et en physique fondamentale.

AWS a également annoncé une alliance avec l’Université de Harvard pour relever les défis scientifiques fondamentaux associés à la construction de réseaux quantiques.

Il y a aussi des start-up qui utilisent Amazon Braket pour répondre aux besoins futurs de l’informatique quantique. Citons PASQAL qui construit des processeurs quantiques à partir de tableaux 2D et 3D d’atomes neutres et qui exécute son logiciel de simulation chimique en tirant parti d’Amazon Braket.

 


Lire aussi : Trois questions à Laurent Guiraud, cofondateur de ColibrITD


 

Comment les entreprises peuvent-elles se préparer à l’arrivée de l’ère quantique ?

Le manque de compréhension de la technologie constitue le principal obstacle à l’informatique quantique. Ce sera un long processus pour les entreprises et il faut définir les attentes dès à présent.

L’informatique quantique est encore en phase expérimentale, mais il est important de commencer à réaliser des preuves de concept pour de futures applications réelles.

Pour les organisations qui participent déjà à l’informatique quantique : continuez ! Pour les autres, nous les encourageons à débuter dès à présent leur réflexion autour du quantique, à identifier une personne dans leur équipe – CTO ou ingénieur – pour analyser les besoins de l’entreprise autour du quantique et en quoi cette technologie peut être une opportunité. Et pour conclure, voici quelques recommandations concrètes. Expérimentez ! Un service géré comme Amazon Braket peut donner à quiconque une chance d’explorer différentes approches de l’informatique quantique.

Si vous souhaitez passer à l’étape suivante, un partenariat avec un fournisseur de technologie disposant d’une équipe d’experts internes comme Amazon Quantum Solutions Lab peut être utile pour identifier les applications les plus prometteuses pour votre entreprise. Ensuite, vous pouvez vous tourner vers les universités dotées d’équipes de recherches en informatique quantique, qui peuvent aider à comprendre les possibles cas d’utilisation, à pallier le manque de talents internes et à former la prochaine génération de scientifiques quantiques.

Enfin, le développement de centres quantiques nationaux est une occasion pour les chercheurs de s’associer et de développer une approche holistique pour tirer pleinement parti de cette technologie émergente. Le partenariat public/privé permettra d’avoir l’ensemble des ressources requises dans une même structure.

Poster un commentaire