Augmentus, Chroniques du Cyclocentaure à l’ère de l’Intelligence Artificielle

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°746 Juin 2019Rédacteur : Didier Mainard (82)Editeur : Éditions Maurice Nadeau, janvier 2019

Augmentus est un ouvrage puissant, ouvrant de grandes questions, alliant une plume talentueuse et une grande culture scientifique. Dans ce second roman, Olivier Silberzahn troque son maillot de nageur (cf. Journal d’un nageur de l’ère post-Trump) pour une combinaison de cycliste.

Créateur d’une start-up avec deux étudiants, le héros du roman met au point une intelligence artificielle qui lui donnera, pense-t-il, l’intelligence de course permettant de gagner enfin les compétitions cyclistes.

Fortement ancrée dans la réalité d’aujourd’hui, nourrie par l’emprise que les GAFA prennent peu à peu sur notre existence quotidienne, l’intrigue voit le héros créer des IA de plus en plus puissantes – jusqu’à échapper à leur créateur.

Ce faisant, Chinois et Américains s’affrontent dans une guerre électronique éclair dont l’IA désigne le vainqueur.

Dès lors, deux paradigmes s’opposent pour la création d’une nouvelle espèce, infiniment plus intelligente qu’Homo sapiens et amenée à dominer le monde : in utero ou in silico ? Une chance pour le héros devenu infiniment riche après la vente de sa start-up.

Accessible à tous, ce roman est une puissante réflexion sur le chemin vers le développement d’une IA forte et toutes ses conséquences. Finalement aidera-t-elle à conquérir le monde ? Verra-t-on émerger une conscience in silico ? L’Homo augmentus qui en est issu condamnera-t-il Homo sapiens à une rapide et inéluctable déchéance ?

Au-delà même de l’intelligence artificielle, ce roman nous interroge sur une des questions les plus complexes de notre civilisation et déjà l’objet de nombreux débats souvent passionnés : est-on encore en capacité de maîtriser le progrès scientifique et ses conséquences ? Doit-on le faire et jusqu’où ?

Poster un commentaire