L’étrange histoire d’Igor Bredev

L’étrange histoire d’Igor Bredev
Demandeur d’asile

Dossier : Arts, lettres et sciencesMagazine N°766 Juin 2021Par : Thierry Schwab (66)Rédacteur : Christian Maldidier (54)Editeur : Éditions L’ombre rouge, février 2021

IA, robot et peinture. Notre camarade Thierry Schwab (66), qui connaît bien ces mondes, nous plonge dans l’histoire d’Igor Bredev, un robot de la dernière génération (et même peut-être plus !), créé par un savant russe, qui cherche à survivre car, nourri de l’histoire de la peinture, et avec talent et créativité, il peint des œuvres de grande qualité qui déséquilibrent le marché de la peinture russe. La Russie pense détruire le robot qui ne voit qu’une issue pour échapper à cette triste fin : fuir vers la France et y demander l’asile. Commence alors une aventure pleine de rebonds : 2 000 km de marche, une demande d’asile au premier poste de police rencontré en France et le cas Igor Bredev remonte dans la hiérarchie administrative, jusqu’à atterrir au ministère de l’Intérieur.

Le ministère doit gérer ce cas difficile : comprendre le robot, reconnaître la valeur des œuvres qu’il produit, le cacher, d’autant plus que les Russes le recherchent pour l’analyser car il représente une avancée significative dans le domaine. Plusieurs personnes, plusieurs lieux vont être utilisés pour assurer, en sécurité, ces tâches diverses. Et tous ces intervenants vont succomber au « charme » d’Igor Bredev qui touchera jusqu’au Président de la République lui-même !

Mais le même danger pour sa vie va resurgir avec les exigences des Russes qui demandent sa restitution. Nouvelle fuite du robot qui veut rester en France. L’aventure continue mais, comme tous les objets, Igor n’est pas éternel et s’éteint…

Un personnage attachant, pas de maintenant certes mais peut-être de demain… ou d’après-demain ? Et, en filigrane, y a-t-il un problème de rapports entre l’homme et le robot ?

Poster un commentaire