Magazine N°567 Septembre 2001 - Arts, Lettres et Sciences
  • Dernier magazine (740)
  • Magazine de l'article (567)
Par Guy FARGETTE (48)
Rédacteur JR

Articles du Dossier

Accès libre
Joyeuses Pâques 0
Par Jean Poiret, mise en scène de Bernard Murat
Rédacteur : Philippe OBLIN (46)
Accès libre
Charmes 0
Rédacteur : Jean SALMONA (56)
Rédacteur : Laurens DELPECH
Par Philippe BARBIER SAINT HILAIRE (58)
Rédacteur : Alain COUZY (58) et Michel FAINGOLD (58)
Par Jean de LA SALLE (37)
Rédacteur : Gérard de LIGNY (43)
Accès libre
Bridge Ghoulash 0
Par Alexandre VRACA
Rédacteur : M. D. INDJOUDJIAN (41)
Par Guy CHESNOT (74)
Rédacteur : Pierre HERCHUELZ (74)
Par Christiane d’Ainval (épouse camarade promo 1939)
Rédacteur : François GAUTIER (46)
Par Guy FARGETTE (48)
Rédacteur : JR
Par Philippe KOURILSKY (62) et Geneviève VINEY
Rédacteur : Jacques BOURDILLON (45)

Émile et Isaac Pereire

L’esprit d’entreprise au XIXe siècle

Émile (1800-1875) et Isaac (1806-1880) Pereire, descendants d’émigrés portugais, arrivent sans argent à Paris en 1822. Attirés par la doctrine saint-simonienne, ils s’initient à la finance et lancent en France, avec l’appui de Rothschild, les premiers chemins de fer de voyageurs. Ils s’affranchissent de la tutelle de Rothschild, en créant le Crédit Mobilier.

Pendant un demi-siècle, ils s’intéressent aux projets les plus variés ; immobilier, grands hôtels, Arcachon, Compagnie générale transatlantique, chantiers navals de Penhoët. Il s’agit des “ start-ups ” de l’époque, et l’on verra que la carrière boursière des compagnies de chemins de fer n’est pas sans rappeler celle des sociétés “ Internet ”.

L’ouvrage retrace les péripéties de cette étonnante réussite, où l’on croise nombre de personnalités du Second Empire : Napoléon III, Morny, Haussmann – sans oublier Rothschild, devenu leur ennemi implacable.

Gestionnaires de génie, pratiquant avant la lettre le management moderne, les Pereire mènent une politique sociale avancée conforme à leur idéal saint-simonien.

Ajouter un commentaire

Publication des commentaires

La publication des commentaires est modérée, principalement pour éviter des offres commerciales inadaptées.
Cela est exécuté une ou deux fois par jour.

Depuis un certain temps,les fiches des auteurs (cliquer sur la photo)comportent un lien sur leur fiche LinkedIn. Cela permet de contacter les auteurs sans que nous ayons à publier leur adresse. Dans le cas de cette utilisation veuillez bien préciser les références de l'article commenté.

Actualités

La page Facebook de la JR

.