Analyser, éclairer, décider

Dossier : La météorologie partie 1Magazine N°747 Septembre 2019
Par Jean-Marc LACAVE (75)

La météorologie a un but, qui transcende : servir. Elle mobilise sciences, technologies, pour résoudre une équation toujours plus complexe, afin que les informations qu’elle délivre soient utiles, bien reçues et comprises, éclairent et permettent la décision. Son sujet est la Terre, durable, pour ceux qui y vivent et ce qui y est vivant. Les météorologues s’attachent à en décrire et prévoir les tendances et extrêmes marquants.

La météorologie est au cœur des Objectifs du développement durable des Nations unies, de l’Union européenne et de la France. Ses enjeux sont conséquents : sécurité et défense, risques naturels, transitions indispensables, énergie, alimentation, eau, mobilités, habitats, territoires. Son objet, le temps, variable à loisir, évolue désormais dans une folle dérive climatique. La météorologie est en mouvement.

Ses défis sont nombreux. La prouesse quotidienne qui consiste à livrer une information et une aide à la décision, tant pour la sécurité que pour l’optimisation des activités, suppose des investissements lourds : infrastructures d’observation, in situ et de télédétection, et de calcul, essentielles pour résoudre les équations gouvernant le « système Terre » et produire les services utiles. Cela demande compétence et engagement des spécialistes de l’environnement, chercheurs, ingénieurs et techniciens de Météo-France.

 

“La météorologie est en mouvement”

 

La météorologie est aussi riche d’une très forte culture de coopération, en France, en Europe et au-delà. Une mécanique mondiale très rodée engage chaque météorologue, où qu’il soit, à chaque instant, à travailler selon des protocoles et des standards homogènes et partagés. Cet esprit de mutualisation fait que les agences spatiales répartissent leurs efforts avec harmonie, que les services européens partagent les infrastructures les plus lourdes, codéveloppent les millions de ligne de codes numériques, organisent l’exploitation et la diffusion d’informations au bénéfice de tous, y compris vers des territoires moins bien dotés.

L’institution météorologique a toujours démontré sa capacité d’évolution. Faire le choix de soutenir un service performant, c’est assurer un fort retour sur investissement au pays, un gage de souveraineté, de sécurité et de performance économique, un atout face aux multiples défis qui sont devant nous.

Poster un commentaire