Allons de l’avant

Dossier : ÉditorialMagazine N°686 Juin/Juillet 2013
Par Laurent BILLÈS-GARABÉDIAN (83)

Nous vivons un moment crucial dans l’histoire de notre École, avec le changement de gouvernance qui voit arriver un président exécutif à temps plein. L’École polytechnique est un formidable actif au service de la Nation. Nous le savons, elle joue déjà un rôle éminent, mais nous devons travailler à la rendre encore plus performante. Les élèves, recrutés par un concours républicain, sont formés pour être des cadres dirigeants dans les domaines scientifiques, techniques et économiques de l’ensemble des activités du pays. Ils auront à porter haut les couleurs de la France dans la concurrence mondiale. L’École doit orienter les élèves pour lesquels la Nation investit vers les technologies de pointe et les responsabilités de conduite des grands programmes d’importance vitale pour notre développement, d’où l’importance des bases scientifiques approfondies et des qualités de management à développer.

L’AX a rappelé à plusieurs occasions l’impératif de se tourner toujours plus vers l’international et vers l’industrie. C’est vrai pour les débouchés offerts aux élèves comme pour la recherche. Les laboratoires doivent s’ouvrir aux entreprises qui s’implantent sur le Plateau, et travailler avec elles. L’École doit assumer sa position dans le développement de l’Université de Paris-Saclay, en s’appuyant sur ses forces et ses spécificités. En particulier, au nom de toute la communauté polytechnicienne que représente l’AX, et avec le soutien de ses anciens présidents que j’ai réunis, j’ai redit au ministre de la Défense notre profond attachement à la tutelle actuelle de l’École.

Les équipes tournent, mais la dynamique d’unité est lancée et, je l’espère, se poursuivra avec les nouvelles équipes. Alors qu’arrive le nouveau président de l’École, je salue le travail réalisé par la présidente Marion Guillou. Marion l’a retracé dans ses communications vers l’École et sur son blog avec ses autres billets. Je remercie également très chaleureusement Claude Bébéar, le président de la première campagne de levée de fonds qui a atteint l’objectif fixé de 35 millions d’euros pour contribuer au développement de la recherche, à l’attractivité et l’ouverture internationales et à l’égalité des chances. Près de 85% de ces fonds ont été collectés auprès des anciens élèves. Nous souhaitons poursuivre et développer ce travail avec son successeur, Olivier Mitterrand, et avec la Fondation présidée par Thierry Desmarest.

Enfin, à l’AX, je remercie les gardes descendante et montante. Avec toutes les énergies et les bonnes volontés, nous poursuivrons plusieurs chantiers lancés pour nous faire progresser dans notre mode de fonctionnement et notre revue, qui sont essentiels pour développer le sentiment d’appartenance à la communauté et qui portent l’image de l’École.

Quelques liens

Communiqué de presse de l’École : Jacques Biot (71) est nommé Président de l’École polytechnique

Un quinquennat passé à la tête de l’X : Marion Guillou , présidente du conseil d’administration de l’Ecole polytechnique, va passer la main. A l’aube de l’arrivée de son successeur, cette polytechnicienne revient sur ses cinq années de présidence.

Le blog de Marion Guillou

Poster un commentaire