Les hélicoptères civils d’Airbus Helicopters.

Airbus Helicopters : un leader résilient et engagé

Dossier : HélicoptèresMagazine N°767 Septembre 2021
Par Bruno EVEN (87)

Airbus Helicopters est une exemplaire réussite technique, industrielle et commerciale européenne, mais notamment française. Notre camarade qui dirige cette entreprise peut en tirer une légitime fierté ! Il nous présente sa stratégie pour conserver son leadership mondial.

 

Si vous levez les yeux au ciel en entendant un hélicoptère, il y a de fortes chances pour que celui-ci soit une machine d’Airbus Helicopters. L’entreprise occupe depuis de nombreuses années la place de leader sur le marché des hélicoptères, pour servir les populations, protéger, sauver des vies et transporter des passagers en toute sécurité dans des environnements exigeants. Cette place n’est pas le fruit du hasard mais celui d’une histoire, de la passion d’hommes et de femmes issus des meilleures écoles, dont Polytechnique naturellement, d’un esprit pionnier autant que de réussites techniques et industrielles, nationales ou en coopération, à nulle autre pareille.

 


REPÈRES

Un hélicoptère sur deux qui vole dans le monde, et beaucoup plus en France naturellement, est un appareil produit par Airbus Helicopters. Avec plus de 12 000 appareils en service dans le monde entier et à bientôt 30 ans d’existence, la société, originellement appelée Eurocopter, est leader mondial. Aujourd’hui, plus de 3 000 opérateurs basés dans 148 pays volent à bord de ses appareils. Un chiffre méconnu reflète l’exigence de ce marché : 85 % de ses clients possèdent 5 hélicoptères ou moins.


 

Un leader résilient sur son marché

Pourtant le marché des hélicoptères a vécu de nombreuses crises ces dernières années. De celle du prix du pétrole affectant les flottes des opérateurs Oil & Gas à la plus récente en raison de la pandémie de la Covid-19, notre business modèle nous a permis de traverser ces turbulences en faisant preuve de résilience. Il se fonde sur quatre piliers essentiels. Tout d’abord, et en schématisant, notre activité s’équilibre entre la vente d’hélicoptères neufs et nos activités de service aux clients.

Notre gamme est duale car elle nous permet de satisfaire à la fois le marché civil et le marché militaire. Cette gamme est aussi la plus complète sur le marché puisque nous proposons des machines de toutes tailles, des hélicoptères légers monomoteurs jusqu’aux hélicoptères lourds. Enfin, notre présence internationale avec des centres clients dans trente pays nous permet de garder une proximité étroite avec le marché et nos clients. Mais je ne prends pas cette position de leader pour un acquis ; aussi nous travaillons ardemment à préparer le futur en termes d’innovations et en termes de robustesse financière.

Un leader qui tire les standards de la sécurité aérienne vers le haut

Se rendre dans des zones accessibles à aucun autre moyen de transport est le propre des hélicoptères, c’est pourquoi la notion d’exposition aux risques est intrinsèquement liée à leurs missions. Qu’ils réalisent des vols en haute montagne par vents changeants, un sauvetage en haute mer avec des vagues de dix mètres de haut, une opération de lutte contre le feu sur un grand nombre de fronts différents ou un travail aérien exigeant une précision chirurgicale, les femmes et les hommes qui pilotent des hélicoptères au quotidien sont parfaitement conscients que leurs missions sortent de l’ordinaire.

C’est pourquoi, en tant que constructeur, nous devons veiller à fournir à nos clients toutes les ressources dont ils ont besoin pour qu’ils puissent se concentrer pleinement sur la sécurité de leurs missions pendant que nous nous occupons du reste. En tant que fabricant, c’est notre responsabilité de faire en sorte que ces héros anonymes disposent d’hélicoptères leur garantissant une sécurité sans faille, à l’efficacité éprouvée, sur lesquels ils peuvent compter dans les situations les plus critiques, quand il n’y a pas une seconde à perdre.

 

“La sécurité
est un avantage collaboratif.”

 

Outre le fait de livrer des hélicoptères totalement fiables, il nous appartient d’accompagner nos clients à chaque étape sur la voie de l’excellence en matière de sécurité : services connectés améliorés, formation sur mesure, déploiement de Safety Management Systems, innovations dans le domaine de l’automatisation et partage de bonnes pratiques à travers nos roadshows auprès des utilisateurs. Nous nous engageons à aller au-delà des exigences réglementaires en vigueur chaque fois que c’est possible, pour gagner cette bataille avec nos opérateurs.

La sécurité est ma priorité absolue. C’est la clé de voûte de la confiance de nos clients. Tous les jours, en production, au soutien ou aux opérations, nos équipes accomplissent leurs tâches sans perdre de vue que la vie de milliers de passagers et de membres d’équipage dépend de la qualité de leur travail. C’est pour nous une source de fierté, qui nous pousse à multiplier nos efforts pour être la référence dans notre secteur d’activité en matière de sécurité aérienne.

Plus qu’un avantage concurrentiel, la sécurité est à mes yeux un avantage collaboratif. Seuls les efforts conjugués des constructeurs, des régulateurs, des opérateurs et des associations nous permettront d’atteindre notre objectif commun – notre dénominateur commun. Nous sommes fermement convaincus que tous les accidents peuvent être évités ; car un seul accident, c’en est déjà un de trop. D’importants résultats ont donc été obtenus en matière de conception, de maintenance, de formation (en classe, en vol et sur simulateur), en opérations et gestion de la sécurité. Le constructeur que nous sommes joue un rôle majeur dans l’introduction de nouvelles technologies qui renforcent la sécurité opérationnelle et il a apporté de nombreuses améliorations dans ce domaine.

Un leader qui innove pour une aéronautique durable

Innovation et nouvelles technologies ne s’appliquent pas uniquement à la sécurité aérienne. Notre stratégie en la matière comporte deux volets. Nous entendons, d’une part, proposer de nouveaux produits et améliorer notre gamme actuelle afin de permettre aux quelque 3 000 opérateurs qui utilisent nos hélicoptères d’accomplir leur mission encore plus efficacement. C’est le cas par exemple avec le tout nouveau H160 qui devrait entrer en service cette année et qui a fait l’objet de 68 brevets déposées (pale Blue Edge®, nouveau fenestron® incliné) ou le H145 à cinq pales dorénavant, qui a été certifié en 2020, et aussi les améliorations du H125 (aussi appelé Écureuil) destiné au travail aérien.

D’autre part, nous prévoyons de développer et de porter à maturité des « briques technologiques », autrement dit des domaines de recherche potentiellement disruptifs, qui nous aideront à transformer le secteur du vol vertical en nous appuyant sur trois principes directeurs : sécurité, autonomie et écoresponsabilité. À ce titre et pour citer deux exemples, nous allons proposer le RSAS (Rotor Strike Alerting System), un détecteur d’obstacles autour du rotor principal ou du rotor arrière, ou bien Eagle, un système optronique permettant d’assister l’équipage en capturant jusqu’à 2 000 mètres l’image de l’hélistation où devra se poser l’appareil ou même alimenter un mode supérieur du pilote automatique pour automatiser l’approche.

 

“La pandémie a démontré
que les hélicoptères étaient irremplaçables.”

 

Nous développons aussi des démonstrateurs afin de répondre aux besoins futurs : le CityAirbus dans le domaine de la mobilité urbaine aérienne et le Racer pour valider des technologies innovantes et pour augmenter la vitesse et le rayon d’action des hélicoptères. Cette innovation est aussi au service d’une aviation plus durable et écoresponsable en visant deux sujets majeurs que sont le niveau de bruit et les émissions de CO2 de nos appareils. C’est aussi le rôle d’un leader sur son marché que de traiter des problématiques sociétales. L’environnement, l’empreinte carbone de nos moyens de production autant que celle de nos appareils, sont aujourd’hui au cœur de nos préoccupations.

Un leader, partenaire dans la crise

La pandémie que nous avons dû affronter a démontré une fois de plus que les hélicoptères étaient irremplaçables pour sauver des vies. Tous les hélicoptères qui ont transporté des fournitures urgentes, réduit la saturation des hôpitaux ou veillé à l’application des règles liées au confinement ont protégé la vie de centaines de personnes.

Notre responsabilité va bien au-delà de celle d’un constructeur et de prestataire de soutien et de services ; elle demeure d’être à l’écoute et en soutien de nos clients, dans une véritable relation de partenariat. Il est vrai que, au plus fort de la crise, cette tâche n’a pas été facile, mais le dévouement et la réactivité de nos équipes nous ont permis de faire la différence pour apporter tout le soutien nécessaire et livrer les hélicoptères commandés.

Mais notre responsabilité de constructeur s’étend aussi à notre écosystème : nous avons une responsabilité sociale et industrielle envers notre réseau de fournisseurs. Leur situation est encore plus dramatique, car ils souffrent directement de la crise traversée par l’aviation commerciale. C’est pourquoi nous mettons tout en œuvre pour leur garantir une stabilité relative dans ce contexte d’incertitude, en collaborant étroitement avec eux afin d’anticiper les risques et de renforcer notre chaîne d’approvisionnement.

HIL-H160M
HIL-H160M

Un partenaire historique des armées françaises

De la métropole à la Polynésie, de l’Afghanistan au Sahel, d’un océan à un autre, les armées françaises ont déployé ces dernières années leurs hélicoptères sous toutes les longitudes… et pratiquement toutes les latitudes. Seules ou en coalition, les armées de terre, de l’air et la Marine nationale ont fait face à un grand nombre de scénarios très différents où la polyvalence des appareils et des équipages a été mise à rude épreuve. L’actualité passée en a encore apporté l’illustration, avec l’engagement des hélicoptères dans l’opération Résilience, quand il a fallu transférer des patients touchés par la Covid-19. Résilience s’est jouée à domicile et ses acteurs évoluaient avec des masques, des gants et des respirateurs comme seules armes.

Cette guerre nouvelle ne sut pourtant faire oublier que d’autres combats se jouaient quotidiennement quelques milliers de kilomètres plus au sud, au cœur du Sahel. Les hélicoptères français sont familiers du continent africain, Puma et Gazelle y ayant été engagés dans des dizaines d’opérations depuis plus d’un demi-siècle. C’est maintenant au tour de la nouvelle génération de prendre la relève.

Depuis 2014, les hélicoptères de l’armée de terre et de l’armée de l’air sont engagés dans l’opération Barkhane, sur un territoire semi-désertique vaste comme l’Europe occidentale. Appui feu, raids de commandos, missions de destruction, évacuations sanitaires… : du Tigre au Caracal, des Gazelle aux Cougar rénovés, toutes les capacités offertes par les hélicoptères sont utilisées. Les Caracal ont même utilisé pour la première fois en opérations la capacité de ravitaillement en vol, avec des missions longues de plusieurs heures, sans toucher terre dans les zones hostiles.

Ces hélicoptères, déployés au bénéfice des Français mais surtout sur des théâtres d’opérations où ils font régulièrement la démonstration de leur puissance et de leur efficacité, sont le fruit de choix politiques d’indépendance et de souveraineté.

CityAirbus
CityAirbus

Un leader garant de la souveraineté européenne

La situation sanitaire a eu de multiples impacts, dont celui d’être aussi le révélateur d’un besoin de souveraineté et d’une industrie nationale forte. L’autonomie stratégique n’est plus un débat accessoire mais une nécessité affichée en France autant qu’en Europe, celle de pouvoir décider en toute indépendance, ou plutôt en choisissant ses dépendances. Cette souveraineté choisie, elle a été incarnée chez Eurocopter dès sa création en 1992. Elle s’appuie sur une coopération et une intégration franco-allemande fondées sur le développement des programmes d’hélicoptères Tigre et NH90. Elle n’a jamais été remise en cause depuis lors et elle se renforce même aujourd’hui, tant la volonté politique affichée des deux côtés du Rhin place haut la coopération mutuelle et le besoin de souveraineté en matière de défense.

La souveraineté a aussi plusieurs dimensions en France. Elle repose sur un triptyque unique entre les forces armées, les industriels et la DGA. Cette dernière joue un rôle crucial dans la définition et la mise en œuvre d’une stratégie industrielle forte pour maintenir une BITD (Base industrielle et technologique de défense) à la hauteur des enjeux d’indépendance stratégique et d’autonomie de la France.

 

« Airbus Helicopters réalise près de 80 % de son chiffre d’affaires à l’export. »

 

Cette base industrielle, le maintien de ses compétences et de ses capacités stratégiques en appui de notre souveraineté, ne peuvent se dispenser de se tourner également vers l’export où Airbus Helicopters réalise près de 80 % de son chiffre d’affaires. Autre dimension pour la souveraineté, le maintien en condition opérationnelle (MCO) afin de répondre aux besoins des armées françaises lorsqu’elles sont engagées en opérations. Là encore, l’entreprise y prend sa part en y exerçant toutes ses responsabilités et en étant engagée dans des contrats globaux. Dernière dimension de la souveraineté, celle de la préparation de l’avenir. Indispensable pour préserver nos capacités futures, elle nécessite une vision à long terme à laquelle un groupe comme Airbus contribue en étant à la fois un champion national dans chaque pays et un acteur de consolidation à l’échelle européenne.

Une parfaite illustration de ces enjeux de souveraineté se retrouve donc aujourd’hui chez nous : le maintien d’une base industrielle solide en France, mais aussi en Allemagne, pour garder nos compétences notamment dans les hélicoptères lourds, la mise en place des contrats verticaux pour améliorer la disponibilité des flottes d’hélicoptères, le pilotage des programmes en coopération européenne avec le NH90 et le Tigre et enfin la préparation du futur avec le lancement du nouveau programme Guépard-H160M qui vise à rationaliser le parc actuel d’hélicoptères des forces armées. Je n’oublie jamais que ce qui rend unique Airbus Helicopters, qui est par ailleurs un acteur industriel majeur, garant de la souveraineté européenne et franco-allemande en particulier donc, c’est aussi son histoire et nous l’écrivons chaque jour avec fierté et engagement.

Poster un commentaire