A User’s Guide to HTML 4.01; The JavaScript language ; The CSS2 Specifications ; A User’s Guide to CGI

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°597 Septembre 2004Par : Tuan PHONG NGHIEM (56)Rédacteur : Q.-A. TRAN (62)

Notre camarade Nghiem (56) innove en matière de publication et de diffusion de savoir-faire sur Internet : quatre livres consultables* en ligne (http://www.hatayservices. com) permettront au plus grand nombre d’entre nous de vivre avec son temps. Ils nous aideront à maîtriser progressivement et suffisamment les techniques de création de documents consultables sur la Toile.

Ils nous aideront à la pratique de l’ordinateur et de l’anglais, lingua franca de l’informatique, de la manière la plus agréable, en nous régalant par des exemples choisis parmi les meilleurs morceaux de la littérature anglo-américaine bien écrits, sensibles, profonds : nous y trouverons non seulement l’école transcendantaliste américaine (Thoreau, Emerson), mais aussi des poèmes de Wordsworth, de Tennyson (le poète anglais préféré de Nghiem), de Byron, de Blake, des passages de Shakespeare, de Mark Twain et le discours intégral d’Abraham Lincoln à Gettysburgh (le plus grand poème en prose produit par l’Amérique, dit-on), etc.

La technologie enseignée n’est ni trop dépassée, ni trop à la pointe. On commence par le HTML 4 (Hypertext Markup Language; le XHTML – plus moderne, conforme à la norme XML – n’est pas encore supporté par tous les navigateurs les plus connus) pour savoir mettre un contenu sur la Toile.

Après vient Javascript, langage de programmation, permettant d’animer et de traiter les informations localement (sans connexion) sur le poste du navigateur. Ensuite le livre sur CSS-2 nous aide à maîtriser la présentation des pages (polices de caractères, couleurs, placements). Enfin le CGI, Common Gateway Interface, avec le langage Perl permet de construire des applications avec un site serveur élaboré reliant la publication Internet avec des traitements utilisant les fichiers et les données hébergés sur ce site distant.

Poster un commentaire