Magazine N°726 Juin/Juillet 2017 - Vie du Plateau
  • Dernier magazine (730)
  • Magazine de l'article (726)

Mohamed Salah ZAIEM (15)

Articles du Dossier

Par Mohamed Salah ZAIEM (15)
Par Anne Maginot et Alix Verdet

Point Gamma 2017 : un pari réussi !


Vue de la scène principale depuis l’espace VIP. © BINET PHOTO - ÉCOLE POLYTECHNIQUE

156 ans après sa première édition, le Point Gamma, qui est devenu entre-temps la plus grande soirée étudiante de France, a eu lieu le samedi 13 mai 2017 et a rassemblé plus de 5 200 étudiants venus d’un peu partout en France.

LA FOLIE SUR SCÈNE

Salut C’est Cool ont invité vers 4 heures du matin une partie du public à monter sur scène avec eux, ce qui a mené à un moment fou avec une vingtaine de personnes en train de danser et de faire des pompes sur la scène principale, dont Panteros 666, autre artiste présent lors de la soirée. Un moment pas forcément facile pour l’équipe sécurité.

Une nouveauté a caractérisé cette édition : la transformation en court festival rock-électro. En effet, le Point Gamma a commencé cette année à 16 heures, sous un beau soleil, et a permis à 8 groupes de rock étudiants et semi-professionnels de se produire sur la scène principale.

Sélectionnés à travers un concours tremplin au BôBar, ils ont permis de rentrer tranquillement dans la soirée avant la déferlante électro.

Guitariste polytechnicien
Paul-Ambroise Duquenne (15), guitariste du groupe Spin-H qui a lancé le festival. © BINET PHOTO - ÉCOLE POLYTECHNIQUE

À 22 heures a eu lieu la transition musicale vers une line-up un peu plus techno que d’habitude, avec comme invités cette année, Ben Klock, célèbre résident du Berghain à Berlin, Salut C’est Cool, Faul & Wad Ad, The Hacker, Panteros 666 et Mézigue.

En parallèle, le Styx a animé la scène secondaire et Vibes la scène tertiaire dans la chill zone.

UNE CHILL ZONE DÉPLACÉE

Une petite panique a pris l’équipe quand, au cours de la soirée, elle s’est rendu compte que le mobilier de la chill zone Lipton, principalement des transats, des poufs et un hamac, avait disparu. On les retrouvera une demi- heure plus tard, à 200 m, juste devant la scène principale, où des gens s’étaient installés confortablement pour profiter de Ben Klock.

Comme chaque année, les premières années ont tenu différents bars à thèmes et ont grandement contribué à préparer la soirée. De l’Abaracourcix au Jean-Sébastien Bar, en passant par le Barrakech, les visiteurs avaient un large choix de thèmes, de boissons et de plats dans la vingtaine de bars qui ont animé ce Point Gamma.

300 premières années ont donc servi au cours de cette édition, et une centaine de deuxième année de binets différents (le Styx, l’ADO, Vibes, Artifix, le binet OEno, le binet Photo et le JTX) ont joué un rôle important dans le déroulement de la soirée.

La soirée s’est terminée à 5 heures du matin, sans incident notable, pour laisser place à la traditionnelle démanute (nettoyage et vidage de la cour Vaneau et de la cour des cérémonies) qui a duré jusqu’à 22 heures pour certains membres du binet qui ont enchaîné 40 heures sans sommeil.

REMBOURSEMENT

Suite au bénéfice qu’a pu dégager le Point Gamma cette année, grâce à la hausse des ventes et de la consommation, les premières années ont pu profiter du remboursement tant promis de leurs places en remerciement aux efforts qu’ils ont faits dans la préparation, la promotion et l’organisation de la soirée.

Point Gamma 2017

Point Gamma 2017

Point Gamma 2017

Point Gamma 2017

 

Ajouter un commentaire

Publication des commentaires

La publication des commentaires est modérée, principalement pour éviter des offres commerciales inadaptées.
Cela est exécuté une ou deux fois par jour.

Depuis un certain temps,les fiches des auteurs (cliquer sur la photo)comportent un lien sur leur fiche LinkedIn. Cela permet de contacter les auteurs sans que nous ayons à publier leur adresse. Dans le cas de cette utilisation veuillez bien préciser les références de l'article commenté.

Actualités