UPSA : Une entreprise singulière et engagée

Dossier : Vie des entreprisesMagazine N°777 Septembre 2022
Par Laure LECHERTIER

Dans cette interview, Laure Lechertier, Head of Market Access, Corporate and Public Affairs, Social Responsability au sein d’UPSA, revient sur ses fonctions et challenges, et nous partage sa vision sur la parité et la mixité dans l’industrie pharmaceutique et au sein d’UPSA.

 

Au sein d’UPSA, quel est votre périmètre d’action ?

J’ai rejoint le groupe UPSA au sein de son comité exécutif, sur un périmètre couvrant l’accès au marché (prix et remboursement des médicaments), la communication interne, externe et de crise, les affaires publiques et la responsabilité sociétale d’entreprise.

Le continuum est logique entre ces fonctions : de l’accès au marché pour ses produits de santé à l’engagement de l’entreprise dans la prise en compte des préoccupations sociales, économiques et environnementales.

Chez UPSA, la RSE est au cœur de la stratégie. Nous avons ainsi lancé notre « Pacte Durable », une ambition élevée qui va nous mobiliser avec des engagements concrets et chiffrés autour de notre raison d’être : « Bien être, bien vivre, bien agir. ».

Au niveau de mon périmètre d’action, le premier défi est de défendre et maximiser le portefeuille remboursé des médicaments d’UPSA en France et à l’international (Suisse, Belgique, Espagne, Italie, Afrique…) en interagissant avec la politique de régulation pour faire valoir les atouts de nos médicaments et obtenir les meilleures conditions de remboursement et de prix. En parallèle, nous travaillons sur la visibilité d’UPSA, sa notoriété et sa réputation en mettant en avant une image de l’entreprise qui soit conforme à ses valeurs et en révélant au grand public ses actions concrètes sur le plan environnemental, sociétal et économique.

En matière de communication, la citation de Michel de Montaigne, « c’est une belle harmonie, quand le faire et le dire vont ensemble » nous guide. Ne pas être que dans les paroles, mais être prioritairement dans les actes que l’on peut ensuite rendre visibles.

En tant que pharmacienne spécialisée en droit et économie de la santé, quel regard portez-vous sur la place des femmes dans votre secteur ?

En comparaison à d’autres secteurs, les femmes sont plutôt bien représentées dans notre industrie. Néanmoins, il reste encore plusieurs efforts à déployer pour qu’elles soient mieux réparties dans toutes les strates de l’entreprise, notamment au niveau des postes à forte responsabilité. Si on parlait avant de « plafond de verre »,  il est aujourd’hui question de « tuyau percé » dans le sens où plus on s‘élève dans la hiérarchie et plus le pourcentage de femmes diminue, et ce malgré leurs excellents profils et parcours. Elles sont, en effet, plus confrontées aux « vents contraires » dans leur évolution professionnelle du fait des choix qu’elles sont amenées à faire,  notamment entre carrière et famille. Pour éviter cette évaporation des femmes dans l’ascension hiérarchique des entreprises, des politiques, des pratiques et des dispositifs d’accompagnement doivent être mis en place. Cela relève de leur responsabilité sociétale.

Et qu’en est-il chez UPSA ?

Nous avons un comité de direction paritaire avec une femme présidente et CEO. C’est un engagement fort qui fait partie de notre « Pacte Durable » : être dans une société plus inclusive, encourager la progression des femmes et favoriser le bien-être des collaborateurs en veillant à leur équilibre professionnel et personnel tout en s’attachant à ce qu’ils soient reconnus et valorisés.

Qu’appréciez-vous dans votre entreprise et dans votre industrie ?

UPSA est une entreprise française à dimension internationale qui place l’humain au cœur dans toutes ses actions. C’est  une entreprise singulière dans le paysage pharmaceutique présente sur toute la chaîne de valeur. Elle réalise une production 100 % française avec un fort ancrage territorial dans le Lot-et-Garonne et rayonne à l’international dans plus de 60 pays !

J’ai découvert cette industrie après une expérience dans le service public à l’Agence du Médicament, puis en tant que consultante et enfin au sein de la Mutualité Française. Ce parcours m’a permis de mieux  comprendre les enjeux des différents acteurs de l’écosystème de la santé et d’avoir cette vision transversale à 360 degrés.

Il est important d’avoir un fil conducteur dans son parcours professionnel, même si ce sont les expériences variées et multiples qui le forgent et l’enrichissent. Cela vous confronte à des univers différents qui vous font progresser et devenir plus performant dans la réalisation de vos missions.

Poster un commentaire