Terra Incognita

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°644 Avril 2009Par : Louis-Joseph LIBOIS (41)Rédacteur : Jean-Claude Godard (56)

Couverture du livre Terra IncognitaTerra incognita est une sorte de «causerie écrite » où Louis-Joseph Libois nous fait partager son goût très vif p o u r   le s   re l a t i o n s   e n t re   l’ a r t   e t l’homme, avec une joie de connaître et une modestie sans cesse sous-jacentes au texte.

L’introduction sur la paléontologie humaine nous fait découvrir un paysage très riche. Notre « explorateur amateur » sait mettre en perspective les tâtonnements, découvertes, trouvailles et querelles, notamment entre évolutionnistes et créationnistes. Les chapitres suivants portent sur l’art en général, sur la peinture et la littérature, enfin sur les interfaces avec la science.

L’auteur met en débat les hommes illustres qui ont médité sur ce sujet. Par des citations clés bien choisies qui fusent, voilà donc Taine, Balzac, Cocteau, Hegel, Van Gogh, Baudelaire, Nietzsche et Malraux qui confrontent leurs points de vue si différents.

Des commentaires jubilatoires

Grâce aux neurosciences, et en observant des œuvres comme celles de Mondrian, les peintres sont à leur manière des neurologues. Dans le chapitre consacré à la poésie, nous avons droit à un festival de strophes choisies mais enchâssées dans de pertinents et parfois jubilatoires commentaires.

Dans l’étude des liens entre l’art et la  science, Libois met à part  les mathématiques, proches des inscriptions et belles-lettres ou des beaux-arts, comme déjà le jugeaient les Grecs. En physique, la simplicité formelle des lois de la gravitation et de la relativité, la sobriété de la loi de Planck, ou l’élégante complexité des lois de Maxwell confèrent une incomparable noblesse esthétique à la connaissance désormais raffinée de l’univers.

Ce rapide survol amène à conclure sur l’art contemporain qui suscite de très vives polémiques, sereinement analysées par Libois, car s’il a ses grandes figures, il présente d’importants risques de dérives.

Livre très dense, véritable précis sur l’évolution paléontologique et mentale de l’humanité écrit dans un immense respect des acteurs ou des témoins de ce devenir. De très riches et passionnantes annexes jalonnent la suite des chapitres. 

Poster un commentaire