Pierre DELAPORTE (49)

Pierre Delaporte (49), ou la foi en l’homme

Dossier : ExpressionsMagazine N°696 Juin/Juillet 2014
Par Jean CHAPON (48)

Né le 30 juillet 1928 à Paris, X 49, ENPC 54, il débute sa carrière dans l’administration des Travaux publics et des Transports, devenue celle de l’Équipement. Il sert d’abord en services extérieurs. Il est ensuite appelé à l’administration centrale comme adjoint au directeur du personnel.

Au service de la France dans l’administration

En 1966, il est nommé conseiller technique au cabinet d’Edgar Pisani. Après un an au poste d’adjoint au directeur des Ports maritimes et des Voies navigables, il rejoint le cabinet du ministre des Transports. Sa carrière de dix-huit ans dans l’administration a connu son couronnement en 1970 où, pendant deux ans, il exerça les fonctions de directeur du personnel et de l’organisation des services.

Électricité et nucléaire

En 1972 commence sa carrière « industrielle ». Directeur général adjoint de Gaz de France, puis directeur général (1979-1987), il est ensuite appelé à la présidence d’Électricité de France, poste qu’il occupe jusqu’en 1992, date de sa retraite « administrative ».

Former les hommes

Pierre Delaporte a toujours accordé une importance particulière à la formation des hommes, et spécialement des jeunes. C’est ainsi qu’il s’est engagé dans les relations entre l’École nationale des Ponts et Chaussées et la Chine, qui aboutirent à un partenariat entre l’École, puis ParisTech, et l’université de Tongji. Ainsi a été créé l’Institut franco-chinois d’ingénierie et de management (IFCIM).

Président d’EDF, il a été en première ligne pour définir les nouvelles relations de l’entreprise publique avec l’État. Avec Jean Bergougnoux, son directeur général, Pierre Delaporte a lancé dès 1990 le développement international d’EDF et en a fait l’un des premiers producteurs d’électricité dans le monde.

Son action s’est étendue au domaine de la sûreté nucléaire avec la fondation de l’Association mondiale des exploitants de centrales nucléaires (WANO) et celle du groupement E7, initiative des sept plus grandes compagnies d’électricité du monde pour favoriser le développement durable et protéger l’environnement.

Un homme de passion

De son mariage, en 1954, avec Geneviève, sont nés quatre enfants, puis onze petits-enfants. Pierre Delaporte a toujours su assurer l’équilibre le plus harmonieux entre sa vie familiale et ses activités professionnelles.

Personnalité directe et chaleureuse, il a toujours été un « homme de passion ». Je ne saurais mieux faire, en matière de conclusion sur sa riche personnalité, que de rappeler les propos prononcés par Jean Bergougnoux lors de la cérémonie du « dernier voyage » du 21 mars 2014 : « Le premier trait de caractère de Pierre était sans aucun doute la foi inébranlable qu’il avait en l’homme.»

Signature de la Convention sur l’eau, entre Michel Rocard et Pierre Delaporte.
Signature de la Convention sur l’eau, entre Michel Rocard (Premier ministre) et Pierre Delaporte (président d’EDF).
© MICHEL CREPIN

 
visite de l’ENPC à l’université Tongji à Shanghai
Novembre 1996 : visite de l’ENPC à l’université Tongji à Shanghai.

Hommage à Confucius
5 novembre 1999 : « Hommage à Confucius ».
Visite à l’Université Tsinghua à Pékin. De gauche à droite :
Pierre Veltz, Directeur de l’ENPC et Président de ParisTech.
Ping Huang-­‐Lisle, chargée de mission Programme Chine ENPC
Danièle Olivier, Directrice Ecole nationale supérieure de chimie de Paris
Edmond Lisle, Directeur Programme Chine, ENPC et ParisTech
Jean-­‐François Stuyck-­‐Taillandier, DRI ENSCP
Pierre Delaporte
Alain Neveu, Directeur adjoint ENPC
Jean-­‐Didier Gourrier, Directeur de la recherche ENSCP

 

Poster un commentaire