Perceva, expertise et savoir-faire d’un fonds de retournement

Dossier : Dossier FFEMagazine N°700
Par Christophe AMBROSI (91)

Perceva soutient des PME / ETI : quelles sont ces entreprises ?

Perceva accompagne les entreprises devant franchir un cap : il s’agit souvent de surmonter des difficultés, mais cela peut concerner également une entreprise devant prendre son indépendance, ou encore devant réorganiser sa gouvernance ou ses opérations.

En juin de cette année, nous avons levé un nouveau fonds de 200 M€, et gérons donc actuellement 350 M€ dédiés au soutien en fonds propres de PME/ETI françaises.

Nous recevons chaque année environ 150 dossiers d’entreprises réalisant entre 30 M€ et 500 M€ de chiffre d’affaires : ces entreprises de tous secteurs, qu’il s’agisse d’industrie ou de services, sont confrontées à des difficultés conjoncturelles, ou à des problèmes opérationnels ou managériaux, qui peuvent entrainer des difficultés de financement.

Comment assurer le financement d’une entreprise en difficulté ?

Une entreprise en difficulté est souvent confrontée à une spirale négative : les premières mauvaises nouvelles conduisent ses partenaires habituels de financement à réduire leurs concours, pouvant ainsi mettre l’entreprise en danger.

En juin de cette année, nous avons levé un nouveau fonds de 200 M€, et gérons donc actuellement 350 M€ dédiés au soutien en fonds propres de PME/ETI françaises.

Il devient alors difficile de financer les projets de l’entreprise, voire même de répondre à des besoins à court terme ce qui peut conduire l’entreprise à refuser des commandes.

Un soutien en fonds propres est alors nécessaire, soit de la part des actionnaires existants soit d’un nouvel actionnaire tel que Perceva, pour faire face aux besoins opérationnels. Le soutien des actionnaires s’accompagne souvent d’une négociation avec les partenaires bancaires ou les créanciers publics afin de convenir d’un aménagement du passif pour le rendre compatible avec le Business Plan de l’entreprise.

Cette négociation intervient en général dans le cadre d’une procédure amiable de prévention (mandat ad hoc, conciliation).

Nous nous attachons à construire une solution négociée avec tous les partenaires de l’entreprise : au-delà des sujets financiers, cette démarche implique souvent le corps social, ainsi que les clients ou fournisseurs stratégiques.

Quel est le rôle du fonds de retournement ?

Nous raisonnons comme un actionnaire industriel : nous apportons les fonds propres nécessaires au redéploiement de l’entreprise, et nous assurons que l’entreprise soit dirigée par une équipe de management performante, tout cela dans une vision à long terme.

Perceva assure ensuite un suivi détaillé et fréquent des progrès du plan de redressement de l’entreprise, que ce soit sur des thèmes financiers avec des reportings ou prévisions de trésorerie hebdomadaires, ou sur le plan opérationnel à travers des indicateurs qui sont autant de signaux avancés de la performance financière future.

Accompagner un retournement nécessite une forte expérience pour gérer des situations complexes, telles que la mise en œuvre d’un plan de sauvegarde de l’emploi, la gestion d’une trésorerie tendue ou la résolution de litiges.

L’équipe de Perceva dispose d’une telle expertise, accumulée depuis près de vingt ans, ce qui nous a permis de reconduire récemment la confiance de nos investisseurs et de pouvoir ainsi continuer à accompagner le redressement d’entreprises françaises.

Poster un commentaire