Nouvelles méthodes probabilistes pour l’évaluation des risques

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°664 Avril 2011Par : Bernard Beauzamy (68)Rédacteur : Sophie Haberbüsch, docteur en anthropologie

D’aussi loin que l’homme s’est défini, il a marqué une volonté ferme à comprendre pour apprendre à se préserver et assurer sa pérennité. C’est dans l’expérience qu’il s’est construit et qu’il a posé les premières fondations de la connaissance et de la science. L’être humain se caractérise par la technique et la capacité d’estimation de…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.
Se connecter S’enregistrer