Nouvelles méthodes probabilistes pour l’évaluation des risques

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°664 Avril 2011Par : Bernard Beauzamy (68)Rédacteur : Sophie Haberbüsch, docteur en anthropologie

D’aussi loin que l’homme s’est défini, il a marqué une volonté ferme à comprendre pour apprendre à se préserver et assurer sa pérennité. C’est dans l’expérience qu’il s’est construit et qu’il a posé les premières fondations de la connaissance et de la science. L’être humain se caractérise par la technique et la capacité d’estimation de…

Connectez-vous pour lire la suite.
Se connecter S’enregistrer