Mélusath

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°549 Novembre 1999Par : Francis BERTHELOT (66)Rédacteur : JR

Le théâtre du Dragon monte une pièce tirée de la légende des Atrides : Oreste et Pylade. Mais on n’évoque pas sans risque certains mythes. Le meurtre de Clytemnestre par son fils, la démence du jeune homme, sa liaison avec le viril Pylade sont autant de miroirs tendus aux artistes engagés dans cette création.

Au fil des répétitions, trois d’entre eux se heurtent ainsi à leurs démons. Katri, la comédienne qui incarne la reine, ne peut assumer ce rôle de mère dévorante. Gus, le décorateur, bute sur un passé dont il a occulté jusqu’au souvenir. Et Wilfried, le metteur en scène, est partagé entre ses devoirs présents et un lourd passé familial. Reproduisant malgré eux les conflits qui opposent Clytemnestre, Oreste et Pylade, ils ne parviennent à se réaliser ni comme artistes ni en tant qu’êtres humains. Ce qui met en péril le projet en cours et même l’avenir de la compagnie.

Seul, un deus ex machina peut sauver le théâtre. Mais on a beau dire qu’un génie veille, personne ne l’a jamais vu. S’il se matérialisait, quels seraient ses pouvoirs ? Et quel sacrifice imposerait-il à chacun, pour assurer au mythe son triomphe scénique ?

Poster un commentaire