L'intélligence artificielle durable

L’intelligence artificielle au service de la planète

Dossier : Vie des entreprisesMagazine N°775 Mai 2022
Par Philippe RAMBACH (93)

La trans­for­ma­tion numérique, l’analyse de don­nées et l’intelligence arti­fi­cielle (l’IA) sont aujourd’hui au pro­gramme de la plu­part des entre­pris­es. Philippe Ram­bach (93), Chief Arti­fi­cial Intel­li­gence Offi­cer de Schnei­der Elec­tric, nous dévoile les enjeux et les défis de l’intelligence arti­fi­cielle pour cette entre­prise recon­nue pour son engage­ment cli­ma­tique, notam­ment nom­mée la plus durable au monde en 2021 par Cor­po­rate Knights.

Intelligence artificielle, servir l’homme ou l’asservir ?

L’intelligence arti­fi­cielle porte sou­vent une image néga­tive. Elle a pu être par­fois vue comme étant capa­ble de dépass­er l’humain et à terme de l’asservir, comme le fameux HAL dans le film 2001, l’Odyssée de l’espace. Con­traire­ment à ce que l’on pou­vait penser il y a encore quelques années, la plu­part des chercheurs s’accordent sur le fait que les tech­nolo­gies d’aujourd’hui et de demain (et prob­a­ble­ment d’après-demain…) ne lais­sent pas envis­ager que l’on puisse être capa­ble de dévelop­per ce type d’IA sou­vent qual­i­fiée d’intelligence arti­fi­cielle générale.

Cepen­dant, l’abondance de don­nées et de puis­sance de cal­cul per­me­t­tent une général­i­sa­tion de « l’intelligence arti­fi­cielle étroite » capa­ble de recon­naître les vis­ages, les com­porte­ments, etc., et les exem­ples sont nom­breux dont l’intérêt pour le bien com­mun est, pour le moins, discutable. 

Mais l’intelligence arti­fi­cielle peut égale­ment con­tribuer au pro­grès de l’humanité. Je pense évidem­ment à ce qu’elle per­met en médecine mais aus­si – et on y pense moins sou­vent – à la lutte con­tre le réchauf­fe­ment climatique.

Foncez dans l’intelligence artificielle dans une entreprise à mission 

À la fin de l’année dernière, j’ai ouvert une nou­velle phase de ma car­rière en tant que Chief Arti­fi­cial Intel­li­gence Offi­cer chez Schnei­der Elec­tric. Pour­tant, par­mi les ques­tions que je me suis posé dès le début de ma mis­sion, la ques­tion sur l’objectif glob­al n’en fai­sait pas par­tie. Pourquoi ? Dans une entre­prise à impact comme Schnei­der, pro­fondé­ment engagée, à son échelle, dans la réso­lu­tion du prob­lème du réchauf­fe­ment cli­ma­tique, la mis­sion est claire : nous four­nissons des solu­tions numériques de ges­tion de l’énergie et des automa­tismes pour l’efficacité et le développe­ment durable. En con­séquence, nos ini­tia­tives dans ce domaine sou­ti­en­nent les Objec­tifs de développe­ment durable des Nations unies. 

Comment mettre l’IA au travail pour atteindre une efficacité et une durabilité optimales ?

La com­plex­ité et le vol­ume de don­nées générées et disponibles chez nos clients et parte­naires est désor­mais colos­sal. L’ampleur de l’information est bien trop grande pour être analysée par le cerveau humain ou par les out­ils sta­tis­tiques tra­di­tion­nels. Pour cap­tur­er les infor­ma­tions, prévoir, simuler et pren­dre des déci­sions agiles dans des con­di­tions incer­taines et volatiles, l’IA est notre meilleur allié. Tout d’abord, en automa­ti­sant les tâch­es répéti­tives, elle nous per­met de libér­er du temps et des ressources à con­sacr­er à des tâch­es aux­quelles seul le cerveau humain peut se con­sacr­er. Mais, par sa capac­ité à opti­miser les process indus­triels ou à réduire la con­som­ma­tion d’énergie, elle peut aus­si con­tribuer à résoudre le dilemme dans lequel l’humanité se situe, amélior­er ses con­di­tions de vie tout en réduisant son impact sur le climat.

“Veiller à ce que nous travaillions collectivement de la manière la plus efficace possible en utilisant les nombreuses possibilités de l’IA est une priorité pour moi, aussi bien dans les solutions proposées à nos clients qu’à l’intérieur de l’entreprise.”

Prenons un exem­ple. Si l’IA con­tribue à aug­menter l’efficacité de votre ligne de pro­duc­tion de 10 %, vous pou­vez réduire la con­som­ma­tion de ressources de 10 %. De même, si vous opti­misez l’efficacité de votre bâti­ment tout en main­tenant, voire en amélio­rant l’expérience des occu­pants, vous pou­vez réduire la con­som­ma­tion d’énergie sans rien sac­ri­fi­er en retour. Par­mi les domaines où nos tech­nolo­gies de ges­tion de l’énergie, d’automatismes en temps réel, de logi­ciels et des ser­vices sont appliqués, on trou­ve l’habitat rési­den­tiel, les bâti­ments ter­ti­aires, les data cen­ters, les infra­struc­tures et les indus­tries, d’énormes con­tribu­teurs à la con­som­ma­tion énergé­tique mondiale.

Nous sommes ambitieux quant à nos engage­ments ESG (Envi­ron­nement, Social et Gou­ver­nance) et nous pro­posons une approche sim­i­laire à nos clients et partenaires.

Et concrètement ?

Prenons un exem­ple très pra­tique. Aujourd’hui 44 % des émis­sions de car­bone sont générées par le secteur du bâti­ment, un secteur par­ti­c­ulière­ment stratégique dans la lutte con­tre le réchauf­fe­ment climatique. 

Notre bâti­ment grenoblois IntenCi­ty est un des exem­ples de pro­jet où nous util­isons l’IA à grande échelle. L’IA nous aide à en faire l’un des bâti­ments les plus effi­caces au monde, avec une con­som­ma­tion de 37 kWh par mètre car­ré et par an, soit 8 à 9 fois moins que la moyenne européenne des bâti­ments existants !

L’intelligence de ce bâti­ment per­met de col­lecter des mil­lions de don­nées – à un rythme de 60 000 don­nées toutes les deux min­utes ! — que l’intelligence arti­fi­cielle digère et utilise pour opti­miser la con­som­ma­tion énergé­tique du bâti­ment et le con­fort de ses occu­pants. IntenCi­ty est un bâti­ment apprenant qui s’adapte en temps réel à la con­som­ma­tion d’énergie, à par­tir d’analyse pré­dic­tive. Qua­tre appli­ca­tions inno­vantes sont égale­ment util­isées sur le site d’IntenCity : la con­duite et le con­trôle com­mande du bâti­ment, la ges­tion des espaces, la mesure et le con­trôle des éner­gies, et enfin la flex­i­bil­ité des énergies. 

Nous avons égale­ment créé un jumeau énergé­tique du bâti­ment afin d’optimiser, grâce à l’intelligence arti­fi­cielle, les réglages afin que nos col­lab­o­ra­teurs se sen­tent bien dès leur arrivée. Mieux : IntenCi­ty est capa­ble de s’interfacer avec les autres bâti­ments du quarti­er, mais aus­si de s’effacer en cas de pic d’électricité, de stock­er de l’énergie renou­ve­lable pro­duite et de dif­fér­er ses con­som­ma­tions au prof­it des immeubles voisins. 

L’IA à grande échelle (AI at SCALE)

Depuis les pro­duits con­nec­tés, jusqu’aux logi­ciels, nous dévelop­pons con­tin­uelle­ment notre porte­feuille pour accom­pa­g­n­er nos clients et parte­naires dans leurs ambi­tions de trans­for­ma­tion numérique et de développe­ment durable avec les tech­nolo­gies les plus récentes. Main­tenant qu’ils sont capa­bles de col­lecter leurs don­nées et de les organ­is­er, leur fournir des capac­ités d’IA com­plètes et à grande échelle con­stitue la prochaine étape de cette évolution.

En tant que Chief Arti­fi­cial Intel­li­gence Offi­cer, j’essaie d’atteindre cette des­ti­na­tion le plus rapi­de­ment pos­si­ble. Je me sens très chanceux d’avoir de mon côté une équipe d’experts pleine d’intelligence humaine, qui poussera les capac­ités d’intelligence arti­fi­cielle au max­i­mum. Si cette aven­ture vous intéresse, rejoignez-nous. 

Toutes nos offres d’emploi, d’alternance, de stage, de VIE sont pub­liées sur notre site web, en page car­rière.

Poster un commentaire