L’IA qui démocratise l’accès aux données

Dossier : Supplément Nouvelles technologies & performance des entreprisesMagazine N°751 Janvier 2020
Par Matthieu CHABEAUD

AskR.ai démocratise l’accès aux données en entreprise en proposant un data assistant doté d’une IA, qui répond aux requêtes en langage naturel. Rencontre avec Matthieu Chabeaud, CEO et cofondateur.

 

Racontez-nous l’histoire entrepreneuriale autour d’askR.ai

AskR.ai, c’est l’histoire de 3 co-fondateurs, ingénieurs de leur état, experts dans le domaine de la Business Intelligence et du Big Data depuis près de 20 ans. Nous avons créé notre première start-up en 2004, revendue il y a 5 ans à un groupe international. Après un gros investissement en R&D, nous avons créé askR.ai sur la base d’un relatif constat d’échec des solutions existantes de Business Intelligence : leur adoption.

Le volume des données dans l’entreprise est en explosion, et nous devons chercher de nouvelles méthodes afin de valoriser cet immense “asset” que représentent les données. La première règle dans ce cadre est que l’information n’a vraiment de valeur que si elle est utilisée par les personnes qui en ont besoin. Néanmoins, le taux d’adoption des outils de tableaux de bord, ou de Business Intelligence, plafonne à 22 % depuis plus de 10 ans.

En d’autres termes, plus des trois quarts des personnes qui ont accès à ces outils n’arrivent pas à les utiliser : là est le constat d’échec. C’est aussi le vrai point de douleur de ces entreprises qui veulent être “data driven“. Nous sommes ainsi partis de ces constats en misant sur les progrès récents en IA pour permettre aux utilisateurs métiers de l’entreprise de s’adresser directement à quelqu’un qui maîtrise les données et qui sera disponible 24h/24, 7j/7. Le Data Assistant askR.ai a ainsi vu le jour.

Connecté aux données de l’entreprise et doté des dernières générations d’algorithmes de Machine Learning, il répond aux différentes requêtes des utilisateurs, exprimées en langage naturel. Notre solution est utilisée aujourd’hui par une dizaine de grands groupes. Notre ambition est de s’imposer comme l’acteur européen incontournable dans cette nouvelle façon de délivrer les données aux utilisateurs en entreprise.

Vous proposez un Data Assistant pour accéder aux données plus facilement et rapidement. Dites-nous en plus

AskR.ai permet d’adresser une problématique à laquelle les métiers sont souvent confrontés : l’accessibilité des données. En effet, beaucoup d’utilisateurs métiers ont accès à des outils de tableaux de bord et de BI qu’ils n’arrivent pas à utiliser, ou bien ils se contentent d’ordres de grandeur approximatifs. Ces deux approches sont loin d’être saines pour le pilotage de l’activité d’une entreprise. Le fait de solliciter les équipes en charge des données va générer un autre problème de surcharge.

Ces Data Scientists ne consacreront ainsi que 20 % de leurs temps à leur métier de base. AskR.ai permettra donc à ces utilisateurs d’avoir leurs réponses immédiatement au lieu d’attendre 2 ou 3 jours à cause des traitements manuels que les Data Scientists doivent effectuer. Notre solution s’adresse aussi bien aux métiers déjà équipés de tableaux de bord qu’à ceux qui n’ont que des besoins ponctuels d’accès à la donnée.

 

« Les progrès récents en IA permettent aux utilisateurs de s’adresser directement à quelqu’un qui maîtrise les données
et qui sera disponible 24h/24, 7j/7. »

 

En termes d’usages, notre Data Assistant est sollicité par plusieurs secteurs d’activités et plusieurs métiers : le pilotage de la performance commerciale des points de ventes dans le Retail, le suivi et le pilotage des dépenses pour les départements achats, le suivi des indicateurs financiers pour les responsables de Business Units autour du contre de gestion et des données financières. Par exemple, Orange en Espagne utilise askR.ai afin de permettre à chacun des gestionnaires des Business Units d’obtenir immédiatement des informations financières sur leur périmètre de responsabilité sans avoir à solliciter le contrle de gestion. AskR.ai est également utilisé par d’autres grands comptes, tels que Decathlon, Technicolor, Renault, etc.

Ces acteurs sont souvent confrontés à des sujets de pilotage de performance commerciale. Ils pourront ainsi savoir sur quel type de produits ils ont la marge la plus faible ainsi que l’évolution de leurs chiffres d’affaires, de manière immédiate, sans avoir à extraire des rapports complexes.

Quelle est la valeur ajoutée de votre solution pour les entreprises ?

AskR.ai permet aux entreprises de prendre des décisions “data driven“ avec un accès immédiat à leurs données. En effet, notre technologie est basée sur des algorithmes de Machine Learning qui permettent de traduire le langage naturel des utilisateurs en requêtes directement générées sur les bases de données, avec des temps de réponses de l’ordre de la seconde. Ceux-ci n’auront donc plus besoin de maîtriser des langages techniques de bases de données ou de modélisation.

La réponse d’askR.ai se fait sous forme d’un chiffre, d’un tableau ou d’une dataviz, générés à la volée. L’autre point de différenciation est qu’askR.ai peut être intégré à n’importe quel outil de communication dans l’entreprise (portail intranet, interface web, Slack, Teams, e-mail, SMS, etc.).

Comment appréhendez-vous les principales évolutions qu’a connues le domaine de l’IA ?

Notre solution est basée sur l’analyse du langage naturel, ou le NLP qui est une branche de l’Intelligence Artificielle. En effet, nous exploitons des algorithmes qui permettent d’apprendre et de comprendre le langage métier et le vocabulaire spécifique des utilisateurs. AskR.ai est le fruit de 5 ans de R&D et s’appuie suruneconstanteévolution notamment grâce à l’apprentissage continu et mutualisé.

Nous disposons d’un véritable avantage concurrentiel, car nous sommes les seuls à utiliser des technologies de NLP avec des algorithmes propres aux requêtes sur des bases de données. En effet, plusieurs acteurs proposent des technologies d’agents conversationnels, ou de “Chatbot”, qui sont très différents d’un Data Assistant, tel qu’askR.ai. Les “Chatbots” sont développés grâce à une architecture technique et fonctionnelle de détection des intentions modélisées préalablement sur des “arbres de décision“…

Une telle architecture ne peut, par construction, être adapté à la requête sur les données, car les intentions des utilisateurs sont tout de suite quasi infinies. Seulsdes algorithmes dédiés à l’interrogation à la volée de données sont viables.

Qu’en est-il de vos axes de développement ?

Nous cherchons à consolider notre position de pionnier sur la nouvelle génération d’outils de BI. En effet, la 2e génération d’outils de Business Intelligence dite “Visual Based Data Discovery platforms” (Qlik, Tableau Software, Power BI, etc.) a dépassé sa phase de maturité pour laisser la place à la 3e génération, baptisée “Augmented Analytics”, ou de l’analyse de données augmentée. L’apport de l’IA permet d’aller plus loin dans le service à l’utilisateur : Aujourd’hui, c’est l’hyper-accessibilité à la donnée, et l’immédiateté que propose un Data Assistant qui a de la valeur. Demain, c’est la donnée qui viendra à l’utilisateur, car son Data Assistant sera capable de l’alerter et de dégager une tendance qui l’aidera dans ses objectifs opérationnels.

 


EN BREF

  • Création en 2016 ;
  • 5 ans dédiés à la R&D ;
  • 300 % de croissance annuelle ;
  • Une réponse à votre question en moins de 2 secondes.

Poster un commentaire