Les vingt ans du Journal télévisé

Dossier : ExpressionsMagazine N°674 Avril 2012Par : Paul NARCHI (09) binet JTX

Les trois projections les plus importantes ont traditionnellement lieu en amphi Poincaré en mars, juillet et novembre. L’ensemble des projections depuis celles du JTX 1997 sont archivées et accessibles en streaming sur le campus. Le JTX comprend un bureau et une dizaine de postes. L’équipe JTX peut varier entre une dizaine et une vingtaine de membres.

Une aide technique

L'équipe du JTX
L’équipe du JTX 2009.

Le JTX fournit aux camarades une aide technique en matière de tournage et de montage. Il prête également son matériel aux élèves pour la réalisation de clips. L’amphi des listes Kès (en décembre) et l’amphi de présentation des binets (en avril), au cours desquels chaque liste et chaque binet se présentent via un clip, sont deux temps forts. Le JTX se charge ensuite de récupérer les clips et de les projeter en amphi Poincaré.

Le JTX est également présent lors du Point Gamma et assure traditionnellement la retransmission (après quelques heures de mise en place) des concerts de la scène live ou de la scène DJ sur des écrans placés en cour Vaneau. Même si ce n’est pas sa vocation première, le JTX peut occasionnellement fournir de l’aide aux cadres de l’École, notamment lors des répétitions du 14- Juillet à Satory ou en assurant la couverture du tournoi sportif des grandes écoles de la Défense.

Concerts et cassoulet

Le JTX propose, sous réserve d’être prévenu à l’avance, de filmer les événements organisés par les élèves qui se déroulent durant la semaine (concerts, conférences, compétitions sportives, fête du cassoulet, etc.). Il met alors les vidéos à disposition des promotions avec le reste de ses réalisations. Ponctuellement, au cours de l’année, le JTX est amené à couvrir des événements à l’extérieur de l’École et à faire, à cette occasion, de courtes projections événementielles et humoristiques. Citons les projections réalisées pendant le WEI, le Raid X-Areva, l’incorporation ou encore la SYWoC (Student Yachting World Cup).

Logo du JTXClips courts et événementiels

Créé par les promotions 1989 et 1990, le JTX fête cette année ses vingt ans. À l’origine, il réalisait chaque année une dizaine de projections de quinze minutes, d’où son nom de Journal télévisé. À partir du JTX 1992, les projections deviennent plus longues et moins fréquentes. Dès le JTX 1997, elles se stabilisent au rythme actuel de deux à quatre par an, d’une durée d’une heure environ. Les différents JTX choisissent alors d’allier des courts métrages, voire des moyens métrages, à des clips plus brefs. Depuis le JTX 2003, la tendance est plutôt à des clips courts qui font la part belle aux publicités, bandes-annonces et clips événementiels.

Les projections JTX

Les clips vidéos, à l’allure subtilement détournée, expriment la pensée générale des élèves

Elles sont l’occasion pour le JTX de présenter aux deux promotions présentes ses dernières créations. Ce sont souvent des moments forts, où la communauté des élèves se retrouve autour de tout ce qui les unit, ce qu’ils vivent ou ce qu’ils pensent, sous forme de vidéo. Les « projections JTX » sont traditionnellement précédées par une préprojection au cours de laquelle on projette d’anciens clips et d’éventuelles publicités pour des activités à venir. Une fois l’amphi Poincaré suffisamment rempli, on lance la projection qui dure environ une heure. Les projections peuvent également être précédées ou suivies de sketches comme ce fut le cas lors de la projection de passation en novembre 2011.

L’Album de promo

L’APV (Album promo vidéo) et le JTX travaillent en étroite collaboration. Avant le départ de chaque promotion, l’APV offre un coffret DVD aux 500 élèves sur le départ. Ce coffret contient les souvenirs de leurs deux années à l’École. Il comprend en général un DVD sur les événements sur la vie de promo, un DVD sur les manifestations en Poincaré (spectacles, concerts, débats, etc.) et un DVD sur les projections JTX. Les deux binets ont donc besoin de travailler ensemble et ils partagent le même local.

Poster un commentaire