Les valeurs alsaciennes

Dossier : ExpressionsMagazine N°665 Mai 2011Par : Régis Bello (65)

« Je suis venu en Alsace en 1983 pour diriger Strafor, puis pendant seize ans le groupe De Dietrich, créé en 1684 et parfait exemple des valeurs alsaciennes : travail, investissement à long terme, discrétion, ouverture internationale, culture plurielle liée à une longue histoire partagée entre l’Allemagne et la France.

Aujourd’hui l’Alsace me plaît toujours autant : j’aime ses paysages souriants qui s’ordonnent au pied des Vosges plus sauvages et le long du Rhin; j’aime les Alsaciens gais et sentimentaux, sérieux et fidèles. Franc- Comtois d’origine, j’aime sa dimension provinciale mais frontalière, sa culture duale et sa fibre humaniste et européenne.

La qualité de vie matérielle, intellectuelle et culturelle que j’y ai expérimentée vaut largement celle de « l’intérieur  » (la France hors l’Alsace, selon les Alsaciens…). Les X y sont bien représentés dans des domaines très variés : des entreprises et de l’administration à la politique ou à la vie associative très développée ici. Jeune retraité, je suis heureux d’y poursuivre aujourd’hui plusieurs mandats d’administrateur indépendant et diverses activités bénévoles comme la présidence de la Fondation de l’université de Strasbourg, ou des mandats électifs à l’EM Strasbourg, à la CCI d’Alsace et au Medef 67.  »

Régis Bello (65)

Poster un commentaire