Les talents 2002 du bordeaux supérieur

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°577Rédacteur : Laurens DELPECH

Les meilleurs des bordeaux supérieurs sont mis à l’honneur depuis quatre ans à travers un prix spécial appelé “ talents ” du bordeaux supérieur. Ce prix est attribué lors d’une grande finale parisienne où les lauréats sont sélectionnés dans les règles de la dégustation à l’aveugle par un jury composé de professionnels du vin et de la gastronomie. Cette année les cinq talents sont au nombre de six, car il y a deux cinquièmes ex æquo…

Château Mirambeau Papin, talent 2002 du bordeaux supérieur

Le château Mirambeau Papin est issu de parcelles sélectionnées de vignes de vingt-cinq ans en moyenne, au rendement de 45 hl/ha. Les cabernets (50 %) et les merlots (50 %) sont récoltés à la main à maturité optimale. Après une vinification traditionnelle, le vin est élevé pendant vingt-quatre mois, dont douze en fûts de chêne des meilleurs bois de France (Allier et Vosges). La structure naturelle du vin se marie parfaitement avec le boisé fin du merrain, apportant ampleur en bouche et des notes légèrement vanillées et grillées. Dix-huit mois après la récolte, le vin est mis en bouteilles puis conservé dans des conditions idéales de température. Avec une robe d’une belle densité, ce vin se distingue aujourd’hui par un nez intense de fruits mûrs et d’épices, une bouche ample et profonde, soulignée par un boisé fin qui s’équilibre bien avec la matière.

Château Trocard, cuvée Monrepos 1999

L’ancienneté de ce château, niché dans la vallée de la Dordogne, près de Saint-Émilion, en impose. Son vignoble a été bâti par les moines cisterciens et la famille Trocard peut se targuer d’y faire du vin depuis un demi-millénaire. Le millésime 1999 présente une couleur brillante d’un rouge soutenu. Le nez, gourmand, est généreusement vanillé, dominé par la richesse aromatique de petits fruits rouges bien mûrs, mêlant des senteurs de coco et une pointe chocolatée. En bouche, le fruit et le parfum du chêne soulignent l’onctuosité des tanins. Le merlot dans sa plus belle expression !

Château Haut Nadeau 1999, cuvée Prestige

Situé à 30 kilomètres au sud-est de Bordeaux, à Targon au coeur de l’Entre-Deux-Mers, ce vignoble déroule en pente douce ses 18 hectares sur un terroir argilo-calcaire et limono-argileux.

La “ cuvée Prestige ” est une sélection des meilleurs terroirs de l’exploitation et est entièrement élevée en fûts de chêne (1/3 neuf). Le velours noir et profond de la robe s’harmonise parfaitement avec les arômes de fruits noirs (mûre et cassis). L’ampleur de la bouche est soutenue par une bonne richesse en tanins mûrs et bien ronds.

Château Pierrail 1999

Au sud de Sainte-Foy-la-Grande, le Château Pierrail, édifié sur les ruines d’un château fort du Moyen Âge, domine un superbe paysage de rivières, de lacs, de prairies et de bois. Il y a aussi un fort beau vignoble de 53 hectares qui produit régulièrement un vin délicieux.

Le millésime 98 a déjà été lauréat des talents supérieurs, et le millésime 99 a reçu la médaille d’or du concours général de Paris 2001.

C’est un vin qui se distingue par sa grande souplesse due aux merlots bien mûrs. Équilibré et long en bouche, il se termine par une jolie finale soyeuse.

Domaine de Courteillac 1999

À une lancée de bouchon de Castillon-la-Bataille, ce domaine de 63 hectares est le plus ancien de la commune de Ruch : il remonte au XIIe siècle. Situé sur l’un des plateaux culminants de l’Entre-Deux-Mers, il domine les vallons de la Gamage.

Dans l’assemblage final, le merlot (70%) domine, complété de cabernet sauvignon (15 %) et de cabernet franc (15 %), composant un vin dense et savoureux, aux rondeurs harmonieuses et aux tanins fondus.

Château Penin, Grande sélection 1999

La cuvée Grande sélection est issue de 8 hectares des meilleurs terroirs dont les vignes ont plus de trente ans.

Le millésime 1999 est concentré et complexe. Au nez, les arômes vanillés de chêne se marient avec des notes de fruits rouges confits. La bouche est marquée par une belle harmonie et une certaine rondeur. Les tanins sont mûrs et charnus, l’acidité faible.

Fin, fondu et charmeur, ce vin peut se boire jeune, mais il vieillira très bien grâce à sa bonne constitution tannique.

Poster un commentaire