Les capitalismes à l’épreuve de la pandémie

Les capitalismes à l’épreuve de la pandémie

Dossier : Arts, lettres et sciencesMagazine N°762 Février 2021Par :

Robert Boyer (62)

Rédacteur : Bernard Dubois (64)Editeur : Éditions La découverte, octobre 2020

Les capitalismes à l’épreuve de la pandémieNotre camarade économiste, ancien directeur de recherche au CNRS et directeur d’études à l’EHESS, est mondialement connu comme chercheur, enseignant et conseiller. Il a obtenu de nombreuses distinctions  dont une médaille d’argent du CNRS en 1999. Il est l’initiateur d’un courant prônant la régulation de l’économie.

Publié en octobre dernier son livre est une analyse à chaud alors que le virus n’est pas encore éradiqué. Même si des enseignements peuvent être tirés des précédentes pandémies et des précédentes crises, l’auteur s’attache à montrer que ce que nous vivons est complètement nouveau. Pour la première fois, l’effondrement de l’économie est la conséquence de décisions politiques mettant la santé au premier plan des préoccupations. L’auteur décortique les processus à l’œuvre qui sont tous intercorrélés ; leur analyse révèle avec encore plus d’acuité les grandes tendances en cours comme le creusement des inégalités, l’impréparation face à de tels risques, la variété des réponses politiques, les antagonismes entre intérêt national et nécessaire collaboration internationale.

Il met en évidence l’apparition de « trilemmes » pour les décideurs politiques obligés de concilier santé, économie et liberté ainsi que la montée en puissance de nouveaux capitalismes étatiques comme en Chine et de capitalismes de « plateforme » maîtrisant l’information globale. L’incertitude est maximale et l’issue, incertaine. Les risques de conflits et de crises économiques sont évidents mais un développement « anthropogénétique » fondé sur la santé, l’éducation et la culture est possible. Il faut lire les annexes très didactiques situées sur le site web de l’auteur. Le livre est foisonnant mais son organisation par grand thème permet de considérer un à un les principaux processus à l’œuvre.

Poster un commentaire