Usine d’assemblage d’éoliennes General Electric à Saint-Nazaire.

L’éolien offshore, une chance pour l’industrie française

Dossier : LA MER : Énergies et ressourcesMagazine N°714 Avril 2016
Par Nicolas SERRIE (01)

La France a pris du retard sur l'Europe du Nord en matière d'éolien offshore, mais elle est maintenant décidée à créer une filière industrielle, avec du matériel spécifique de forte puissance. L'investissement est lourd, mais la chaîne logistique implique une forte localisation sur le territoire national et 10 000 emplois sont en jeu. La baisse des coûts doit continuer avec un objectif de 100- 120 euros/MWh en 2030.

Connectez-vous pour lire la suite.
Se connecter S’enregistrer