Tableeau de bord d'une maison connectée

Le bâtiment connecté : enjeux et perspectives

Dossier : Dossier FFEMagazine N°730 Décembre 2017
Par Philippe ROUX

Pouvez-vous nous en dire plus sur Domopad ?

Domopad est une start-up qui a vu le jour en 2013. C’est un bureau d’études dédié au bâtiment connecté. Pour mettre au point des solutions clé en main, nous nous sommes associés aussi bien à des acteurs de l’informatique que du bâtiment.

Concrètement, nous proposons aux porteurs de projets dans ce secteur du conseil et des études. Actuellement, de nombreuses solutions pour lesquelles nous avons réalisé le volet études et conseils ont été mises en place.

Aujourd’hui, l’intérêt du bâtiment connecté ne fait plus de doute. Pourquoi ?

L’émergence du concept de bâtiment connecté a été accélérée par trois évolutions majeures :

  • L’arrivée des smartphones et des tablettes dans les années 2010 a rendu l’interface entre les Hommes et la machine plus ergonomique et beaucoup plus compétitive au niveau des coûts.
    L’utilisateur final se retrouve donc avec l’interface à disposition entre ses mains réduisant ainsi les contraintes techniques de développement.
  • La multiplication des objets connectés qui permet une meilleure personnalisation des services proposés ;
  • Le développement du cloud et des connexions rapides et fiables permettant ainsi une meilleure communication des bâtiments et offrant des perspectives de développement de services à forte valeur ajoutée.

Concrètement, ce mouvement va permettre d’introduire intelligence et services dans les bâtiments, comme c’est le cas dans le secteur de l’automobile.

Comment se positionne DomoPad dans cet environnement ?

Nous ne privilégions pas une architecture basée sur une entité centrale qui contrôle tout, mais plutôt sur une architecture distribuée et évolutive d’objets communiquant en utilisant les tablettes, les smartphones comme interface.

Cette dernière n’est pas reliée à un objet en particulier, elle est transdomaine et agglomère l’ensemble des informations et des objets connectés ayant trait à l’énergie, la sécurité, le confort… Sans oublier que cette architecture permet de diviser les coûts par 2 ou 3.

Sur le long terme, la bataille se joue sur les applications capables de fédérer l’ensemble des objets connectés. D’où l’intérêt de choisir dès aujourd’hui une architecture compatible avec les développements en cours que ce soit de grands acteurs, tels que Google ou Apple, ou d’entreprises européennes plus spécialisées.

Quels sont les enjeux qui persistent ?

Même s’il y a une nette accélération du phénomène, les acteurs du bâtiment restent quant à eux sur des processus longs. Ils ont du mal à suivre les évolutions alors que les technologies sont développées de plus en plus rapidement.

Dans ce cadre, notre valeur ajoutée est notre capacité à conseiller ces acteurs.

Nous pouvons accompagner des porteurs de projets – professionnels ou particuliers – dans le domaine du bâtiment connecté en les aidant à faire les bons choix pour le déploiement de leur projet : solutions, partenaires, prestataires…
 

Poster un commentaire